RMC Sport

PSG: Sirigu, une titularisation et des adieux ?

Salvatore Sirigu

Salvatore Sirigu - AFP

Laurent Blanc, entraîneur du PSG, a confirmé que Salvatore Sirigu serait bien titulaire mercredi pour affronter Saint-Etienne en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. L’Italien disputera son deuxième match de la saison. Et peut-être son dernier.

N’allez pas croire que la nouvelle boulette de Kevin Trapp dimanche face à Lyon (5-1) a chamboulé la hiérarchie des gardiens de but du PSG. Laurent Blanc a confirmé, ce mardi, que Salvatore Sirigu, habituelle doublure de Trapp, serait titulaire mercredi face à Saint-Etienne (21h) en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Une rotation déjà annoncée la semaine dernière par le technicien qui offrira donc à l’Italien son deuxième match cette saison après celui à Bastia, le 17 octobre dernier (victoire 0-2, 10e journée de L1). « Il jouera, comme cela était prévu », a-t-il simplement déclaré.

Cela pourrait aussi être le dernier match de l’ancien joueur de Palerme avec le PSG. Ce dernier vit mal d’être relégué en n°2 depuis l’arrivée de Trapp l’été dernier. La porte d’un départ lors du mercato est même ouverte comme l’a laissé entendre Blanc la semaine dernière. Alors que ce dernier songeait à titulariser Sirigu en Ligue des Champions pour affronter le Shakhtar Donetsk, le gardien lui avait expliqué que cela pourrait mettre en cause sa situation sportive.

« Une porte susceptible de s’ouvrir » pour un départ selon Blanc

« Je lui ai exposé mon envie de le faire jouer et les conséquences que ça pouvait avoir: "Si tu devais partir en janvier et retrouver un club qui joue une coupe d'Europe, avec ce match tu ne seras pas qualifié, c'est le règlement", avait expliqué Blanc. Lui m'a dit: "J'ai envie de jouer, mais si ma situation sportive devait évoluer en janvier, je serais pénalisé par ce match". Je lui ai dit: "Sois tranquille, je prendrai la décision et c'est Kevin Trapp qui va jouer". »

Une semaine plus tard, la position de l’ancien sélectionneur des Bleus n’a pas changé sur le sujet. « Il y aura une porte susceptible de s'ouvrir », a-t-il déclaré à propos de Sirigu mais aussi de Nicolas Douchez, troisième gardien. Pour Sirigu, ce match au Parc des Princes pourrait faire office d’adieux.

NC