RMC Sport

VIDEO. Monaco: Vasilyev reste pour l'arbitrage vidéo malgré la finale de la Coupe de la Ligue

Malgré une utilisation de l'assistance vidéo à l'arbitrage qui n'a pas avantagé Monaco en finale de la Coupe de la Ligue samedi contre le PSG (3-0), le vice-président de l'ASM Vadim Vasilyev reste un fervent partisan du système.

Utilisé lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et Monaco samedi (3-0), l'assistance à l'arbitrage vidéo n'a pas vraiment bénéficié au club de la Principauté. Le vice-président monégasque Vadim Vasilyev s'en est plaint dans un entretien accordé à L'Equipe ce lundi tout en rappelant qu'il restait favorable à son utilisation.

A lire aussi >> Coupe de la Ligue. PSG-Monaco: Vasilyev chauffe l'ambiance dans un bar avec des supporters monégasques

"Toujours été favorable"

"Dans le vestiaire, après le match, j'ai vu un grand sentiment d'injustice chez les joueurs. Nos supporters aussi ont eu ce sentiment. Et moi aussi, au fond de moi. Mais je suis dirigeant, je dois prendre du recul. Et puis je ne défends pas seulement les intérêts de Monaco mais aussi ceux du foot français et du foot européen", a-t-il expliqué. Avant de poursuivre: "J'ai toujours été favorable à la vidéo, elle n'a pas été favorable à mon équipe, samedi, mais j'étais pour, je reste pour".

Dès les premières minutes de la finale de la Coupe de la Ligue qui s'est disputée au Matmut Stadium de Bordeaux, l'arbitre Clément Turpin a fait appel à l'assistance vidéo pour accorder un pénalty au PSG. Alors que les Monégasques pensaient avoir réduit l'écart grâce à Falcao à la 37e minute de jeu, l'assistance vidéo a entraîné l'annulation du but pour un hors-jeu loin d'être évident.

"Besoin de réglages"

Si Vadim Vasilyev reste favorable à l'utilisation de la vidéo pour aider les arbitres, il estime que le système a "besoin de réglages". Il souhaite une évolution du protocole et notamment la possibilité accordée aux entraîneurs de solliciter la vidéo deux fois par match. Testée lors de la Coupe de la Ligue cette saison, l'assistance vidéo à l'arbitrage sera utilisée lors de la prochaine saison de Ligue 1.

la rédaction RMC Sport