RMC Sport

Coupe du monde féminine: Infantino veut le VAR

Interrogé par RMC Sport, à l'occasion de l'assemblée d'hiver de la FFF, le président de la Fifa Gianni Infantino s'est confié sur l'arrivée de l'assistance vidéo en Ligue des champions et sur la possibilité de voir le VAR être mis en place lors de la Coupe du monde féminine 2019.

Gianni Infantino, peut-on considérer que le VAR est une réussite malgré quelques couacs?

Je pense que le VAR a été une grande réussite à la Coupe du monde. C’est repris de plus en plus dans beaucoup de pays autour du monde. C’est un succès, il faut le dire. Ça aide les arbitres, ça leur permet de faire moins d’erreurs. Il n’y aura plus de buts sur des hors-jeu. Evidemment, ce n’est pas parfait à 100%. A partir du moment où il y a des êtres humains, ça ne peut jamais être parfait, mais ça aide beaucoup. Ça permet de rectifier certaines grosses erreurs. Il n’y aura plus de scandale. Ça va continuer à évoluer et à s’améliorer. D’ici dix ans, les gens se demanderont: "Comment est-ce qu’ils ont pu attendre aussi longtemps pour l’introduire?"

Que pensez-vous de l'arrivée du VAR en Ligue des champions cette saison à partir des 8es?

L’important, c’est d’y arriver. Je pense que c’était assez normal que l’UEFA le reprenne aussi pour la Ligue des champions et la Ligue Europa. C’est très bien.

Le VAR sera-t-il mis en place lors de la Coupe du monde féminine 2019?

On y travaille. On essaie de pouvoir le faire. On fait des séminaires, on travaille sérieusement. On ne va pas prendre des décisions comme ça sans être sûr que ça puisse marcher. L’objectif, c’est de faire tout ce qu’on peut pour qu’on puisse avoir le VAR à la Coupe du monde féminine. On attend les retours de nos experts de l’arbitrage, sous la présidence de Pierluigi Collina. On saura bientôt.

RR avec JRe