RMC Sport

Coupe du monde féminine 2019: le meilleur et le pire tirage pour les Bleues

Le tirage au sort de la Coupe du monde féminine 2019 organisée en France sera effectué ce samedi à 18h. Si elles sont assurées de ne pas tomber sur certains favoris, les Bleues de Corinne Diacre pourraient tout de même se retrouver dans un groupe compliqué.

Le coup d'envoi symbolique de la Coupe du monde 2019 féminine va être donné ce samedi. Hôte de la compétition qui se déroulera du 7 juin au 7 juillet, la France va ainsi connaître ses adversaires, à l'issue du tirage au sort programmé à 18h. Grâce à leur statut de tête de série, aux côtés des cinq meilleures nations mondiales au classement Fifa, les Bleues seront à l'abri des principaux favoris.

Elles sont assurées de ne pas tomber dès le premier tour de la compétition contre les Etats-Unis, championnes du monde en titre et candidates à leur propre succession, ou l'Allemagne, championne olympique en titre. L'Angleterre, qui avait éliminé la France en quarts de finale de l'Euro 2017, le Canada, sa bête noire lors des JO 2016, et l'Australie, seront aussi évitées.

Pour obtenir un groupe favorable, les joueuses de Corine Diacre s’en remettront peut-être à la supposée bonne étoile du sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, qui fera partie des invités de prestige conviés pour procéder à ce tirage au sort, aux côtés notamment du Brésilien Kaka et de la légende anglaise du foot féminin Alex Scott. Dans le pot 2, les Bleues devront faire attention aux Néerlandaises, championnes d'Europe 2017, aux Japonaises, championnes du monde 2011, ou encore aux Brésiliennes, titrées lors de la Copa America 2018.

La Norvège privée d'Hegerberg

La Suède, l'Espagne, et la Norvège, qui ne pourra pas compter sur la Ballon d’or Ada Hegerberg, apparaissent comme des adversaires plus accessibles. Si la France tire une équipe européenne dans le pot 2, elle ne pourra pas tomber sur l'Italie ou l'Ecosse, réunis dans le pot 3 en compagnie de la Corée du Sud, Chine, Nouvelle-Zélande et la Thaïlande. Aucun groupe ne doit comprendre plus d'une équipe issue de la même zone de qualifications exceptée l'Europe, représentée par 9 équipes. Par conséquent, trois des six groupes compteront au maximum deux équipes européennes.

Dans le pot 4, le Nigeria, qui vient d'être sacré champion d'Afrique 2018 pour la troisième fois d'affilée, semble être l'adversaire à éviter. Au contraire de l'Afrique du Sud, le Chili ou la Jamaïque, qui participeront à la première phase finale de Coupe du monde de leur histoire. La France, qui reste sur sept victoires consécutives en amical, disputera ses trois premières rencontres le vendredi 7 juin à Paris, le mercredi 12 juin à Nice et le lundi 17 juin, à Rennes. Troisième au classement Fifa, l'équipe de France féminine n'a jamais remporté de titre mondial. Elle a échoué en quarts de finale lors de la dernière édition, éliminée par l'Allemagne aux tirs au but.

Le tirage le plus abordable

France, Norvège (ou Espagne), Thaïlande, Jamaïque

Le tirage le plus compliqué

France, Japon (ou Pays-Bas), Chine, Nigeria

RR avec AFP