RMC Sport

Cabella, la belle histoire

Rémy Cabella

Rémy Cabella - -

Appelé de dernière minute, Rémy Cabella va disputer la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet) avec les Bleus. Une sélection qui rappelle un peu celle de… Franck Ribéry en 2006, absent en 2014 et remplacé par le Montpelliérain.

« Je ne vais pas trop m'éloigner, on ne sait jamais », avait déclaré sur un ton prophétique Rémy Cabella après sa première et unique sélection face à la Norvège. Déjà surpris d’intégrer la liste des sept réservistes de Didier Deschamps, le Montpelliérain sera donc bien du voyage au Brésil. A cause – ou grâce, c’est selon – du mal de dos récurrent de Franck Ribéry. « C’est une récompense, pour ma saison, pour ma semaine de travail à Clairefontaine, confie le néo-Bleu. Après une saison honorable avec Montpellier, dont il a grandement contribué au maintien en Ligue 1, le joueur de 24 ans a déjà pu montrer de quoi il était capable en Bleu. C’était contre la Norvège (4-0) lors du premier match de préparation de l’équipe de France. Dix petites minutes de jeu. Trop peu pour impressionner Deschamps. Mais le signe qu’il serait le remplaçant idoine de Ribéry en cas de forfait.

« Rémy Cabella a plus le profil de Franck Ribéry », résumait Deschamps au moment de justifier son choix devant la presse. Le natif d’Ajaccio offre une créativité rare chez les joueurs français. Aussi habile sur un côté que derrière l’attaquant, le fantasque montpelliérain est précieux par sa qualité de passes et ses dribbles. Quitte à en faire parfois trop à l’image de son idole Cristiano Ronaldo au début de sa carrière… Mais Cabella a appris à devenir efficace, comme en témoigne ses 14 buts et 5 passes décisives cette saison. Et il sait aussi tirer les coups de pieds arrêtés. Encore plus précieux en l’absence de Ribéry et Grenier.

Rolland Courbis : "Il peut être la surprise des Bleus"

Quel rôle va-t-il jouer maintenant au sein de cette équipe de France qu’il découvre ? Rolland Courbis, son entraîneur dans l’Hérault et membre de la Dream Team RMC SPORT, pense qu’il sera un membre plus important que ne le laissait présager son statut de réserviste. « Il ne sera pas un joueur clé des Bleus. Mais comme Griezmann ou Schneiderlin, s’il s’agit de rentrer dans une rencontre, j'en suis persuadé. Il sera peut-être la surprise des Bleus et donnera des maux de tête au sélectionneur par rapport à la composition de son équipe. »

Antoine Griezmann et Loïc Rémy n’étant pas des titulaires indiscutables sur le côté gauche, le joueur -suivi avec insistance par Newcastle- pourrait avoir sa carte à jouer. En 2006, un jeune Franck Ribéry, inconnu du grand public, avait ébloui la France de son talent. Cabella espère un destin similaire.

A lire aussi :
>> Avez-vous été convaincus par l'association Benzema-Giroud ?

>> Riolo : « Les Bleus partent confiants… »

>> Larqué « totalement rassuré » par Benzema

dossier :

Franck Ribéry

A.D.