RMC Sport

Coupe du monde 2018 (éliminatoires) : Lallana sauve l’Angleterre et Allardyce au bout du money time

Adam Lallana

Adam Lallana - AFP

Auteur d’un but à la 95e minute, Adam Lallana a offert un précieux succès à l’Angleterre en Slovaquie (0-1) ce dimanche à Trnava pour le premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Après un Euro 2016 raté de l'Angleterre, Sam Allardyce, le nouveau sélectionneur des Trois Lions, respire mieux.

Comme à Saint-Etienne lors l’Euro 2016, l’Angleterre et la Slovaquie se dirigeaient tout droit vers un match nul 0-0. A l’occasion de ce premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 ce dimanche à Trnava, Sam Allardyce se préparait déjà à répondre aux critiques des journalistes sur une sélection encore groggy après sa pitoyable élimination de l’Euro 2016 par l’Islande (2-1) en 8e de finale. Pas réjouissant pour ses débuts à la tête de l’équipe aux Trois Lions.

A lire aussi>> Angleterre : N’Zonzi à deux doigts d’être appelé par Allardyce !

Le record de Rooney

Il faut dire qu’en dépit d’un triste spectacle, de l’expulsion de Martin Skrtel pour un vilain geste sur Harry Kane et du record de Wayne Rooney, devenu le joueur de champ le plus capé de l’histoire de la sélection anglaise (116 apparitions avec les Three Lions), son équipe n’y arrivait désespérément pas…

Lallana : « Je me suis mis la pression pour marquer des buts »

Mais ses joueurs ont eu le mérite de ne jamais abandonner. Et, au bout du temps additionnel, ils ont été récompensés. Adam Lallana a offert une victoire inespérée à son équipe après un bon travail de Rose sur le côté gauche (95e). « Ce but a été long à venir, lâche à chaud le joueur de Liverpool qui a inscrit son premier but pour sa 27e sélection. Je me suis mis la pression pour marquer des buts. Bien sûr, c’est un super début pour Sam (Allardyce) et l’équipe. Il nous avait demandé une « clean sheet ». Nous avons été disciplinés. » Confirmation attendue pour l’Angleterre le 8 octobre face à Malte.

A lire aussi>> PSG : Adrien Rabiot se voit un jour capitaine… et rêve d’Angleterre