RMC Sport

Coupe du monde 2018: la FIFA menace l'Espagne d'exclusion

Coupe du monde 2018: la FIFA menace l'Espagne d'exclusion

Coupe du monde 2018: la FIFA menace l'Espagne d'exclusion - AFP

La FIFA a prévenu l'Espagne qu'elle pourrait l'exclure de la Coupe du monde en Russie pour ingérence gouvernementale. L'élection pour la présidence de la Fédération est au cœur du sujet.

Le Portugal commencera-t-il sa Coupe du monde face à l'Espagne, le 15 juin prochain à Sotchi? Pas si sûr, car une menace d'exclusion de la compétition plane au-dessus de la Roja. El Pais révèle ce vendredi que la FIFA a envoyé une lettre à la Fédération espagnole pour l'avertir qu'elle la soupçonne d'ingérence gouvernementale, ce qui est interdit par les statuts.

A lire aussi >> Lucas Hernandez dit oui à l’Espagne, la Coupe du monde en vue

Villar soupçonné de corruption et suspendu un an

Le cœur de l'affaire concerne les élections pour la présidence de la Fédération espagnole. Le Conseil supérieur des sports a en effet proposé que de nouvelles élections soient organisées. En poste depuis 1988 et réélu en mai, Angel Maria Villar (67 ans) a été suspendu un an par ce Conseil et mis en examen pour des soupçons de corruption.

L'Espagne déjà menacée en 2008

Mais l'exclusion de l'Espagne, et donc l'hypothétique repêchage de l'Italie, est encore loin. En 2008, la FIFA avait déjà menacé la Roja d'exclusion de l'Euro (qu'elle avait finalement gagné) car le gouvernement avait voulu fixer son propre calendrier pour l'élection à la présidence de la Fédération. Le Koweït avait été suspendu pour ingérence gouvernementale en octobre 2015. Une sanction levée au début du mois de décembre. 

A lire aussi >> Mondial 2018: "J’espère que le football me paiera sa dette", lance Messi

"Personne n'exclura l'Espagne"

"Personne n'exclura l'Espagne, a réagi Juan Luis Larrea, président de la Fédération espagnole depuis la suspension de Villar. C'est quelque chose d'impossible et dont on n'a même pas parlé. La Fédération a un fonctionnement normal. La sélection a gagné sa place sur le terrain et nous sommes d'accord avec la FIFA."

VIDEO: Avant la Russie 2018, toutes les affiches des éditions précédentes

Alexandre Alain Rédacteur