RMC Sport

Coupe du monde 2022: la rencontre entre l’Afrique du Sud et le Ghana ne sera pas rejouée

Dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2022, le Ghana s’était imposé 1-0 contre l’Afrique du Sud grâce à un penalty d’André Ayew. Mais les Sud-Africains avaient demandé à faire rejouer le match en estimant que le penalty donné était litigieux. Mais ce vendredi, la demande des Bafana Bafana a été rejetée par la Fifa.

Voilà une affaire qui va continuer de faire parler en Afrique. Le 14 novembre, le Ghana et l’Afrique du Sud s’affrontaient dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Si les Black Stars se sont imposés 1-0 grâce à un penalty inscrit par André Ayew, hors de question pour les Sud-Africains d’accepter cette défaite.

La Fédération sud-africaine de football (SAFA) avait décidé de demander à la Fifa de rejouer cette rencontre. La cause? Les Bafana Bafana estiment que le penalty donné aux Ghanéens était litigieux. Mais ce vendredi, l’instance de football a décidé de rejeter la demande de la SAFA. Du coup, l’Afrique du Sud est bel et bien éliminée de son groupe, tandis que le Ghana reste qualifié pour les barrages d’accession au Mondial 2022.

Même si sur son site officiel, la SAFA ne s’avoue pas vaincue: "L’Association sud-africaine de football examinera ses options après que l’instance dirigeante du football mondial a rejeté sa protestation à la suite de la défaite controversée 1-0 de Bafana Bafana contre les Black Stars du Ghana le mois dernier."

Hugo Broos: "Il ne faut pas compter sur un replay"

Il y a quelques jours dans des propos relayés par Ghana Guardian, le sélectionneur de l’Afrique du Sud Hugo Broos s’était montré pessimiste concernant la requête de sa Fédération: "Les chiffres sont là, mais est-ce suffisant pour la Fifa? Personnellement, je pense que ça va rester avec une suspension pour l’arbitre et qu’il ne faut pas compter sur un replay."

JO