RMC Sport

Coupe du monde: Brésil ou Cameroun? La France va savoir... grâce à Chili-Thaïlande

Gabrielle Onguene

Gabrielle Onguene - Icon Sport

Par un but dans le temps additionnel (95e) face à la Nouvelle-Zélande, le Cameroun a arraché sa qualification pour les huitièmes de cette Coupe du monde et oblige la France à attendre le match entre Chili et la Thaïlande pour connaître son futur adversaire. On vous explique tout.

La France attend encore son adversaire pour le match ce dimanche au Havre au Stade Océane (21h) pour les huitièmes de finale de cette Coupe du monde 2019 organisée en France. Ce sera soit le Cameroun soit le Brésil. Paradoxalement, c'est le résultat entre le Chili et la Thaïlande qui déterminera le huitième de finale de la France. 

Le Cameroun ou la Nouvelle-Zélande devaient se qualifier pour retarder l’échéance et permettre à la France d’espérer un autre adversaire que le Brésil. Cela a été le cas pour le Cameroun (2-1) dans le temps additionnel (90+5') grâce au deuxième but de Nchout. Alors qu'elles menaient au score 1-0, Awona à la 80' envoyait le ballon dans ses propres filets et condamnait virtuellement son équipe. Avant cet incroyable dénouement grâce à Nchout. 

Si le Chili gagne par trois buts d'écart... la France jouera le Cameroun

La situation est assez simple désormais: une victoire du Chili face à la Thaïlande par trois buts d'écart ou plus qualifierait le Chili et donnerait un Cameroun-France en huitième de finale. Une victoire par deux buts d'écart, un nul ou une défaite du Chili signifierait un Brésil-France ce dimanche. 

Par voie de conséquence également, l'Argentine quitte la compétition et ne peut plus terminer dans les quatre meilleurs troisièmes. Le Nigeria attend aussi les résultats de ce jeudi soir pour son éventuelle qualification. 

Les Pays-Bas assurent la première place du groupe E

Les Pays-Bas, eux, joueront le Japon lors des huitièmes. Les Néerlandaises se sont imposées (2-1) face au Canada. Pour les Canadiennes, cela sera le deuxième du groupe F soit la Suède ou les Etats-Unis.

Il reste encore un autre enjeu dans ce groupe F: celui de la première place entre la Suède et les Etats-Unis. Si la Suède vient à créer l’exploit en s’imposant, les Suédoises récupéreraient la première place et cela éviterait pour la France de rencontrer les Américaines dans un potentiel quart de finale 

Guillaume Lepère