RMC Sport

Coupe du monde: Giroud pense que "les combattants qui vont à la guerre méritent bien plus la Légion d'honneur"

Heureux, décontracté et taquin, Olivier Giroud a accordé un joli à moment à BFMTV ce mardi matin après sa nuit à l’hôtel de Crillon au lendemain des célébrations des Bleus, tout fraîchement sacrés champions du monde.

Malgré la fatigue accumulée durant la préparation de la Coupe du monde, la compétition, puis les célébrations ce lundi à Paris, Olivier Giroud a accordé un long et bel entretien à BFMTV ce mardi matin à l’hôtel de Crillon. Après avoir raconté avec émotion la descente des Champs-Elysées, l’attaquant a notamment évoqué son mutisme devant le but, le superbe état d’esprit au sein de l’équipe de France ou encore les chambrages de Mesut Özil après le sacre de la Mannschaft en 2014.

Giroud va pouvoir se venger d'Özil

"J’ai joué avec des Allemand à Arsenal. J’étais tellement jaloux d’eux. A Arsenal parfois le matin, Mesut Özil perdait à l’entraînement et disait « chut, je suis champion du monde »."

Zéro but: Giroud répond aux critiques

"En tant qu’attaquant, mon boulot, c’est aussi de la mettre au fond des filets. C’est vrai que contre la Belgique, j’ai manqué de réalisme. Mais j’ai beaucoup bossé pour l’équipe. J’essaie simplement d’apporter ma pierre à l’édifice. J’ai beaucoup marqué avant la Coupe du monde, je n’ai pas envie de m’arrêter là. Le plus important, c’est d’être décisif, je l’ai été sur plusieurs matchs et de mouiller le maillot."

Giroud cite Thierry Roland…

"Comme disait le regretté Thierry Roland, quel pied, on peut mourir tranquille maintenant, le plus vieux possible bien sûr. C’est un rêve de gosse. Je ne réalise pas. Je vais regarder les photos."

… et les Trois Frères

"On est là pour réunir tous les Français, peu importe leurs origines. Il faut cultiver la différence et non l’indifférence. Ça me vient comme ça, c’est dans le film Les Trois Frères. On est tous fiers de représenter cette équipe de France."

Les Bleus ont leur groupe WhatsApp

"On a partagé un moment extraordinaire avec les mecs. On a un groupe sur WhatsApp et il y a eu des commentaires assez touchants. On a vécu 54 jours comme une famille, comme des frères. C’est ce qui fait la force de cette équipe de France, cette envie d’aller chercher les étoiles tous ensemble."

Giroud "bichonnera" sa Légion d’honneur

"Ça représente beaucoup de recevoir la Légion d'honneur. Ça veut dire que tu as fait beaucoup pour ton pays. Je pense surtout aux combattants qui vont à la guerre et qui la méritent bien plus que nous. Mais c’est comme ça, quand tu es champion du monde tu as certains avantages. Je la prendrai avec plaisir, je la bichonnerai."

Giroud n’a pas l’intention d’attendre 20 ans pour la 3e étoile

"Il y en a deux, 98 et 2018. Vingt ans après, ça tombe bien. J’espère que la France n’aura pas à attendre encore 20 ans pour en remporter une autre. En tout cas, on a une très belle génération. La France peut être fière de son équipe de foot."

Jérémy Bilinski