RMC Sport

Coupe du monde: la Thaïlande a été soutenue après sa déroute historique

Corrigée par les Etats-Unis pour son entrée en lice dans la Coupe du monde (13-0), la Thaïlande s’attaque ce dimanche à la Suède (15h), qui compte parmi les outsiders à la victoire finale. Les joueuses de Nuengruethai Sathongwien rêvent de rectifier le tir.

Elles comptent bien relever la tête. Cinq jours après leur déroute subie face aux Etats-Unis (13-0) pour leur entrée en lice dans la Coupe du monde 2019, les joueuses thaïlandaises rêvent de rectifier le tir ce dimanche contre la Suède, à l’Allianz Riviera, à Nice (15h). Leur tâche sera une nouvelle fois très relevée puisque l’équipe de Peter Gerhardsson a débuté son tournoi par un solide succès face au Chili (2-0) et compte parmi les outsiders pour la victoire finale.

Lors du Mondial 2015, la Suède s’était hissée en huitièmes de finale, quatre ans après avoir pris la troisième place. Pour sa deuxième participation à la Coupe du monde, la Thaïlande affiche de son côté des objectifs plus modestes. Placée dans un groupe relevé, la sélection dirigée par Nuengruethai Sathongwien a logiquement subi la loi des Américaines pour ses grands débuts. Supérieures de la première à la dernière minute, Alex Morgan et sa bande ont profité des largesses adverses pour s’offrir le record de la plus large victoire en Coupe du monde, jusque-là détenu par l'Allemagne (11-0 contre l'Argentine en 2007).

"Nous avons reçu beaucoup de soutien"

Après cette rencontre, les regards se sont tournés vers Sukanya Chor Charoenying. Moquée par certains sur les réseaux sociaux pour sa taille (1m65), la gardienne thaïlandaise a tenu à se défendre. "Je me suis toujours améliorée pour prouver aux gens que ma taille n’est pas un problème", a-t-elle réagi auprès du Times. Elle a aussi pu compter sur le soutien de l’attaquante américaine Carli Lloyd. "Tout ce que vous pouvez faire, c’est donner le meilleur de vous-même tous les jours. Continuez à vous battre et n’abandonnez jamais. Encore deux matchs à jouer", a-t-elle écrit sur Twitter à l’attention de Chor Charoenying.

Avant de se frotter au Chili jeudi du côté de Rennes (21h), les Thaïlandaises ont donc rendez-vous avec la Suède. "On doit reconnaître que nous avons été très déçues par notre premier match. Mais nous avons reçu beaucoup de soutien. Nous devons remercier tous les fans à travers le monde qui nous ont apporté leur soutien à travers le monde. Maintenant, tout le monde est prêt mentalement", a assuré en conférence de presse la sélectionneure Sathongwien.

"Nos joueuses ont encore plus de motivation. Plusieurs joueuses américaines ont tweeté des mots d’encouragement pour nos joueuses", a-t-elle ajouté. Outre Suède-Thaïlande, un autre match est au programme ce dimanche: Etats-Unis-Chili (18h).

RMC Sport