RMC Sport

Coupe du monde: le Sénégal se plaint du VAR et du Japon auprès de la Fifa

Le Sénégal éliminé du Mondial 2018

Le Sénégal éliminé du Mondial 2018 - AFP

Eliminé dès la phase de poules de la Coupe du monde, le Sénégal a envoyé deux lettres officielles auprès de la Fifa pour se plaindre de l’arbitrage lors de la défaite contre la Colombie (0-1) et du comportement du Japon lors de la dernière journée du groupe H.

Le Sénégal a vécu un Mondial 2018 des plus cruels. Vainqueurs lors de leur premier match contre la Pologne (2-1), les Lions de la Teranga ont ensuite concédé le nul face au Japon (2-2) avant de céder devant les Colombiens (0-1). Pire, les protégés d’Aliou Cissé ont raté la qualification pour les huitièmes de finale du tournoi pour une histoire de cartons jaunes. A égalité parfaite avec la sélection nippone, l’équipe africaine a reçu plus d’avertissements que son rival pendant ses trois matches de poules.

Le VAR ne passe toujours pas

Quelques jours après cette douloureuse élimination, la Fédération Sénégalaise de Football a envoyé deux courriers officiels à la Fifa pour se plaindre du traitement dont elle aurait été victime en Russie. La première lettre concerne l’arbitrage du match perdu face à la Colombie (0-1). "Nous venons par cette présente protester fermement contre la décision de l’arbitre du match relativement au penalty accordé dans un premier temps à notre équipe, indique l’envoi. […] Décision ensuite annulée après consultation du VAR."

Dans le viseur des dirigeants sénégalais, une faute commise sur Sadio Mané. Selon eux, leur équipe aurait dû bénéficier d’un penalty et d’une expulsion du joueur colombien. Une intervention avec la main de Yerry Mina, plus tard lors de ce match, aurait aussi dû amener à un coup de sifflet pour le camp sénégalais.

Le Japon pas fair-play

la fédération sénégalaise porte sur le comportement du Japon dans l’autre match de cette troisième journée du groupe H. Battue par des Polonais (0-1), déjà éliminés, la sélection nippone a ensuite tout fait pour ne pas prendre de but supplémentaire afin de rester à égalité parfaite avec le Sénégal au classement. Justement qualifié grâce au classement du fair-play, le Japon aurait volontairement joué la montre avec la complaisance de la Pologne "à la recherche d’une première victoire honorifique dans le groupe."

Face à un tel "arrangement par refus de jouer", le Sénégal réclame des sanctions contre les équipes incriminées et les sélectionneurs responsables de cette situation.

JGL