RMC Sport

Equipe de France: le présentateur du Daily Show insiste encore sur les origines des Bleus

Pointé du doigt et critiqué pour avoir qualifié la victoire de l’équipe de France de football à la Coupe du monde comme également un succès africain, le présentateur du Daily Show aux Etats-Unis, Trevor Noah a répondu. Et maintenu ses propos.

Cela lui avait valu, mercredi, une lettre de l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gérard Araud, ce dernier lui reprochant de nier "l’identité française" des Bleus. Et pas mal de critiques aussi. Pointé du doigt, Trevor Noah a fait le buzz, lundi dernier en lâchant ceci au sujet de la victoire de l’équipe de France de football lors de la Coupe du monde en Russie: "l’Afrique a aussi remporté la Coupe du monde". Le présentateur de l’émission satirique le Daily Show a pris acte des nombreuses critiques dont il a fait l’objet. Et notamment du courrier qui lui a été adressé. Courrier auquel il a répondu dans son émission en allant encore plus loin que ses propos initiaux.

"Je continuerai à dire que ces footballeurs sont Africains car leurs parents sont d’Afrique"

"J’ai rencontré quelques problèmes avec le gouvernement français. Personne n’aime toutes mes blagues, j’ai saisi ça (…) Je ne leur retire pas leur leur identité française, mais il ne faut pas non plus leur retirer leur identité africaine, a déclaré Noah, dans une explication argumentée de huit minutes environ. Ce qui me dérange, quand je lis la presse et quand j'écoute les politiques parler des migrants africains - et notamment en France -, c'est que quand ces migrants sont sans emploi, qu'ils commettent un crime ou qu'ils sont déplaisants, on parle d'eux comme de migrants africains. Mais quand leurs enfants gagnent une Coupe du monde pour la France, il ne faudrait parler d'eux que comme des Français."

Une nouvelle saillie de la part de Noah, qui en rajoute une couche, en prenant l’exemple de Mamoudou Gassama: "Quand il était au sol, il était Africain, relève le présentateur d’origine sud-africaine. Mais quand il a escaladé l'immeuble et sauvé l'enfant, il est devenu Français. Alors s'il fait tomber le bébé, c'est l'Africain qui fait tomber le bébé?" Avant de reprendre son postulat de base. "Quand je dis qu'ils sont Africains, je ne le dis pas pour exclure leur identité française, mais je le fais pour les inclure et partager avec eux l'identité africaine qui est la mienne. Je leur dis: je vous vois mes frères français d'origine africaine (…) Je continuerai à dire que ces footballeurs sont Africains car leurs parents sont d’Afrique. Et, ils peuvent être Français en même temps. Si les Français pensent qu’ils ne peuvent pas être les deux, ce sont eux qui ont un problème, pas moi!"

A.D