RMC Sport

Janssen, Promes, Vilhena, Karsdorp : qui sont les nouveaux Oranje ?

-

- - -

Van Persie, Sneijder, Robben ou encore Huntelaar absents, c’est une équipe des Pays-Bas privée de ses cadres historiques et fortement rajeunie qui va recevoir l’équipe de France, ce lundi à Amsterdam (20h45), pour le compte des éliminatoires du Mondial 2018. Présentation de quelques-unes des nouvelles têtes néerlandaises.

Vincent Janssen (22 ans, attaquant, Tottenham)

Son nom n’est pas inconnu sur le sol français, pour peu que vous ayez bien suivi le dernier mercato estival et l’actualité du PSG. Car Vincent Janssen a bel et bien figuré sur les tablettes du club de la capitale, qui souhaitait enrôler une doublure à Edinson Cavani. Finalement, c’est le discours de Mauricio Pochettino qui a convaincu l’ancien goleador de l’AZ Alkmaar de rallier Tottenham. Si le nouveau fer de lance de l’attaque néerlandaise n’a pas fait trembler les filets de Premier League après sept journées, il reste sur un but et une passe décisive vendredi soir contre la Biélorussie (4-1). Ses statistiques plaident en sa faveur (8 sélections, 4 buts). Et Moussa Sissoko, qui le côtoie en club, n’a pas dit autre chose en conférence de presse : « c’est un très grand attaquant, qui a un grand potentiel et qui aime jouer dos au but. Il faudra faire attention. »

Quincy Promes (24 ans, milieu offensif, Spartak Moscou)

Il porte très bien son nom. Comme Vincent Janssen, Quincy Promes porte sur ses épaules les espoirs de toute une nation. Et il n’est pas totalement inconnu pour le public français : le 5 mars 2014, le joueur était titulaire sur la pelouse du Stade de France lors de la défaite des Oranje en France (2-0). Lui aussi sera sous surveillance : vendredi soir contre les Biélorusses, Promes a inscrit ses deux premiers buts en sélection. Et l’un sur une offrande de Vincent Janssen.

A lire aussi : Sneijder forfait, Vilhena en renfort

Davy Klaassen (23 ans, milieu offensif, Ajax Amsterdam)

Voici le troisième larron de l’attaque actuelle des Pays-Bas. Davy Klaassen est, à 23 ans, un élément-clé de l’Ajax Amsterdam, au même titre que Joël Veltman. Il a été des campagnes victorieuses en Eredivisie de son club, en 2012, 2013 et 2014. Lui aussi s’est illustré vendredi face aux Biélorusses (4-1).

Terence Kongolo (22 ans, défenseur, Feyenoord Rotterdam)

Comme Tonny Vilhena, il fait partie de cette génération dorée en 2011, lors de l’Euro des - de 17 ans. Pisté par Manchester United, le défenseur central ne compile que trois petites sélections avec les A. Comme Rick Karsdorp, il a ouvert son compteur en sélection vendredi contre la Biélorussie.

Tonny Vilhena (21 ans, milieu de terrain, Feyenoord Rotterdam)

Il risque bien d’ouvrir son compteur de sélections ce lundi, face à la France. Tonny Vilhena a intégré en urgence le groupe néerlandais pour pallier l’absence sur blessure de Wesley Sneijder. Une suite logique pour le jeune milieu de terrain de 21 ans, qui avait éclaboussé l’Euro des - de 17 ans en 2011, (il finira même meilleur buteur, avec 3 buts, de la compétition) et qui avait remporté l’édition 2012 du même Euro une année plus tard.

A lire aussi : faut-il mettre Pogba sur le banc contre les Pays-Bas ?

Joël Veltman (24 ans, défenseur, Ajax Amsterdam)

Son nom a également alimenté la gazette des transferts. Notamment en Italie, où la Fiorentina n’était pas insensible à ses états de service. A 24 ans, Joël Veltman fait partie des cadres de l’Ajax Amsterdam, avec qui il a été titré deux fois en championnat (2013, 2014). Titulaire lors des deux premiers matches éliminatoires des Oranje dans ces éliminatoires du Mondial 2018, il a le privilège d’être polyvalent : il peut jouer aussi bien en défense centrale que sur un côté.

Rick Karsdorp (21 ans, latéral, Feyenoord Rotterdam)

Le défenseur du Feyenoord Rotterdam est apparu sur les écrans radar vendredi dernier, en disputant l’intégralité de la rencontre du match éliminatoire des Oranje face à la Biélorussie pour sa première sélection. Mais Rick Karsdorp va devoir mettre les bouchées doubles en match pour exister auprès des supporters de son pays, plus sensible au charme de sa compagne, Astrid Lentini et à ses formes généreuses, ce qui lui vaut parfois, quelques crispations en zone mixte au moment de l’évoquer.

Davy Pröpper (25 ans, milieu offensif centre, PSV)

Un tout nouveau, lui aussi, qui a fêté sa 3e sélection face à la Biélorussie. Le milieu offensif, recruté par le PSV Eindhoven il y a un an, est le plus âgé de cette nouvelle vague (25 ans). A sa décharge, Davy Pröpper a récemment fait parler de lui lors du match de Ligue des Champions entre son équipe et l’Atlético de Madrid. C’est lui qui s’effondre au sol, dans sa surface, sur le corner qui amène le but victorieux de Saul Niguez.