RMC Sport

Le Graët: "J'ai senti une prise de conscience des joueurs"

Noël Le Graët

Noël Le Graët - -

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët croit "que les joueurs ont envie de se qualifier" à la veille de recevoir l'Ukraine en barrage retour au Mondial 2014.

"Je crois que les joueurs ont envie de se qualifier, j'ai senti un vrai frémissement hier (dimanche). J'ai senti une prise de conscience. Il fallait les piquer un peu pour les faire réagir", a déclaré le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, lundi sur BFMTV.

Mardi au Stade de France, l'équipe de France de football reçoit l'Ukraine en barrage retour au Mondial 2014 après avoir perdu 2-0 au match aller, à Kiev.

"Je leur ai parlé d'amour du maillot, d'identité nationale", a-t-il raconté à propos de son discours face aux Bleus dimanche midi à Clairefontaine. "Je crois qu'ils vont le faire mardi, qu'ils vont se surpasser, je pense que ce sera un grand spectacle [...] Ils savent que le Brésil peut-être une aventure extraordinaire", annonce le président de la FFF.

"Une chasse au mot"

Pour autant, Noël Le Graêt estime que les joueurs (Nasri, Benzema...) ont eu raison au terme du match aller d'estimer que les Bleus ont plus de qualités que leurs adversaires. "Nos joueurs jouent dans les plus grands clubs", a-t-il constaté sans argument supplémentaire, mais "l'Ukraine a montré un amour du maillot nécessaire".

"On a l'impression d'une chasse au mot malheureux", a regretté Noël Le Graët avant d'expliquer qu'il n'y a plus de primes pour les joueurs de l'équipe de France mais admis qu'ils toucheront "30% des 8 millions d'euros alloués par la Fifa en cas de qualification".

Proche de François Hollande qui "aimait bien Sarko aussi", Noël le Graët, auparavant maire PS de Guingamp dans les Côtes-d'Armor a déclaré que "les joueurs de foot avaient l'un des métiers les plus difficiles. Comme le sélectionneur".

Quant à savoir si Didier Deschamps sera remercié en cas d'élimination, le président de la FFF n'a pas souhaité répondre. "Je viens de vous dire que nous allions nous qualifier. [...] Rendez-vous mercredi matin".

S.A.