RMC Sport

Mondial 2018: l’Allemagne et l’Angleterre poussives, la Pologne coule

Ginter et Hummels

Ginter et Hummels - AFP

Si les Allemands et les Anglais ont réalisé un pas supplémentaire vers la qualification au Mondial 2018 ce vendredi, leur victoire contre Malte (2-0) et la République tchèque (2-1) n’ont pas vraiment convaincu.

L’Allemagne remercie Hummels

Dans le groupe C, le champion du monde sortant ne pouvait mieux débuter sur la pelouse de la République tchèque. Avec un but rapide de Werner sur un service parfait d’Ozil (1-0, 4e), l’Allemagne pensait passer une soirée plutôt tranquille. Au contraire. La fébrilité inhabituelle de sa défense a permis à Darida d’égaliser d’une somptueuse frappe dans la lucarne de Ter Stegen (1-1, 78e). Hummels a finalement permis aux hommes de Joachim Löw d’assurer l’essentiel de la tête en toute fin de rencontre (2-1, 87e). L’Allemagne poursuit son sans-faute et compte désormais 5 points d’avance sur l’Irlande du Nord (vainqueur à San Marin 3-0) à trois journées de la fin. Un succès lundi contre la Norvège pourrait donc définitivement valider la qualification allemande.

A lire aussi >> Mondial 2018: la Suède craque, Ronaldo et Meunier flambent

L’Angleterre souffre à Malte

Le score est lourd (4-0). Mais trompeur. Car longtemps, l’Angleterre a buté sur la défense de la modeste formation de Malte, avant de trouver le déclic par Kane (53e) puis d’inscrire trois autres buts dans les dernières minutes par Bertrand, Welbeck et Kane (86e, 91e, 92e). Un faux-pas aurait fait tâche, et aurait surtout permis à la Slovaquie de revenir au contact du leader dans le groupe F après une victoire contre le voisin slovène (1-0). Mais les Three Lions gardent deux unités d’avance au classement et conservent leur destin en mains.

A lire aussi >> Les Bleus s’éclatent face aux Pays-Bas et se rapprochent du Mondial 2018

La Pologne corrigée

Alors qu’elle restait sur cinq succès consécutifs, la Pologne a tout simplement sombré au Danemark (4-0). De quoi complètement relancer le suspense dans le groupe E, puisque les Danois reviennent par la même occasion à trois points de son adversaire du soir, solide leader jusqu’à présent et invaincu en qualification. L’autre grand gagnant de la soirée est le Monténégro, vainqueur 3-0 au Kazakhstan, et qui se replace également à trois points de la Pologne et à égalité avec le Danemark à la deuxième place synonyme de barrages.

VIDEO. France-Pays-Bas (4-0) : le Match Replay avec le son RMC Sport

D.W