RMC Sport

Mondial 2022: le Qatar va créer une île artificielle

Maquette du stade de Port Doha, qui sera construit dans une péninsule artificielle.

Maquette du stade de Port Doha, qui sera construit dans une péninsule artificielle. - -

L'émirat, qui accueille la Coupe du monde de football 2022, a annoncé lundi son intention de créer une île artificielle pour accueillir cinq hôtels flottants. Coût de l'opération: plus de 4 milliards d'euros.

Pour le ballon rond, que ne feraient pas les Qataris? Après avoir dévoilé des projets de stades plus ambitieux les uns que les autres, le Qatar a annoncé lundi la création d'une île ex nihilo pour la Coupe du monde 2022. Coût du projet: 5,5 milliards de dollars (4,25 milliards d’euros).

En 2010, après sa désignation, le pays avait déjà frappé fort en dévoilant des infrastructures comme le stade modulaire de Port Doha, situé sur une péninsule artificielle avec accès par bac ou taxi d'eau. Cette fois, c'est une véritable île qui va être construite au large de Doha. Dessus? Des villas de luxe, un parc aquatique et cinq hôtels flottants sur des bateaux de croisière, en capacité d'accueillir 25.000 personnes.

Au stade de la conception

Le projet, qui n'est encore qu'au stade de la conception, a été présenté par le promoteur immobilier qatari Barwa Real Estate. Ce groupe a par ailleurs vendu un million de mètres carrés au comité suprême de la Coupe du monde pour la construction du plus grand stade de la compétition, le Lusail Iconic Stadium, où seront disputés le match d'ouverture et la finale de la compétition. Une infrastructure qui sera également entourée d’eau.

M. T.