RMC Sport

David Ginola, d'accord avec Bernard Lama, règle lui aussi ses comptes avec Luis Fernandez

David Ginola

David Ginola - AFP

Après avoir approuvé les critiques de Bernard Lama à l’égard de leur ancien entraîneur au PSG Luis Fernandez, David Ginola a expliqué pourquoi le courant n’est jamais passé avec celui qui fut aussi son partenaire au Matra Racing.

« Dans la gestion humaine, il était à côté de la plaque. » Bernard Lama n’est pas tendre avec Luis Fernandez, son ancien entraîneur au PSG, qu’il a dézingué il y a quelques jours dans So Foot. Partenaire de l’ancien gardien de l’équipe de France à Paris, David Ginola sur la même longueur d'onde. Invité sur la chaîne L'Equipe ce lundi, celui que l'on surnommait "El Magnifico" a déclaré qu’il était « tout à fait d’accord avec lui ».

L’ex-idole du Parc fut un jeune équipier de Luis Fernandez lorsque ce dernier était l'une des stars du Matra Racing, avant de devenir son joueur au sein de la grande équipe du PSG dans les années 90. L'occasion pour David Ginola de régler quelques comptes avec son ancien coach, la cassure remontant à la période au Racing à la fin des années 80. « On faisait des matches 11 contre 11, les possibles contre les probables. Il ne me faisait que des attentats. Il y a eu une énorme déception. Il y a les footballeurs et les hommes. Quand on arrête sa carrière (de joueur), ce qu’il reste, ce sont les hommes. »

A lire aussi>> La réponse cinglante de Luis Fernandez à Bernard Lama

Le brassard de la discorde

Sa vision de Luis Fernandez comme entraîneur au PSG ne s’est pas améliorée avec le temps. « Elle s’est empirée, avance même David Ginola. Il m’a mis à pied pendant 15 jours. Je me suis entraîné tout seul au Camp des Loges. Tout ça sous prétexte que je lui avais jeté le brassard au Spartak Moscou parce qu’il me sortait à deux minutes de la fin à chaque match. Tu peux me sortir à 20 minutes de la fin pour des raisons tactiques mais pas à deux minutes de la fin pendant cinq ou six matchs. J’en ai eu marre. Je lui ai dit : "Ce n'est pas ma définition du capitanat. Tu n’as pas eu envie que j’aille au Real Madrid alors je reste au PSG parce que j’adore ce club. Aujourd’hui, tu veux me faire payer quelque chose. Je ne suis pas d’accord." » On attend la réponse de Luis Fernandez avec impatience...

A lire aussi>> Dugarry, Leboeuf, Petit: la Dream Team RMC Sport répond à Bernard Lama

A lire aussi>> Dugarry : "Lama ? C’est de la méchanceté gratuite"