RMC Sport

Deux ans après sa blessure, Jackson Martinez vit toujours un calvaire

S'il a marqué quatre buts depuis le début de la saison dans le championnat portugais avec Portimonense, Jackson Martinez ne traverse pas la meilleure période de sa carrière. L'attaquant colombien ne s'est pas remis de sa grave blessure à la cheville survenue il y a deux ans et doit encore aujourd'hui composer avec des douleurs quotidiennes.

Il y a trois ans et demi, après avoir été annoncé aux quatre coins de l’Europe, Jackson Martinez rejoignait l’Atlético de Madrid. Il restait alors sur trois saisons à plus de 20 buts avec le FC Porto et semblait capable de franchir encore un cap pour s’affirmer comme l’un des tous meilleurs buteurs au monde. Mais il s’est finalement planté chez les Colchoneros, puis s’est exilé du côté du Guangzhou Evergrande. Quelque peu oublié en Chine, il a fait son retour au Portugal l’été dernier en rejoignant Portimonense. Un retour qui ne se passe pas exactement comme prévu pour le Colombien, qui souffre toujours de sa grave blessure survenue à la cheville droite il y a deux ans.

Réveillé par des douleurs "presque chaque nuit"

"C’est un combat quotidien, à chaque séance d’entraînement et à chaque instant. Presque chaque nuit, vers 3 ou 4h du matin, comme une horloge, je suis réveillé par mes douleurs. Après quelques minutes, je me rendors, mais ce n'est pas facile. Je voudrais m'entraîner normalement, mais les médecins et le physiothérapeute m'ont dit que c'était impossible Je ne peux pas m’entraîner deux ou trois jours de suite. Je suis donc un programme spécifique", détaille Martinez, 32 ans, dans un entretien accordé mardi au quotidien portugais Record. En dépit de ce calvaire, il a tout de même réussi à planter quatre buts cette saison en Liga Nos.

RR