RMC Sport

Didier Deschamps tient sa première conférence de presse en tant que sélectionneur des Bleus

Suivez en direct la première conférence de presse de Didier Deschamps, nouveau sélectionneur de l'équipe de France.

Didier Deschamps arrive dans un paysage moins sinistré que Laurent Blanc en 2010 mais sa tâche reste immense. La qualification des Bleus pour le Mondial 2014 dans un groupe comprenant l'Espagne est en ligne de mire. Autre challenge à relever pour le nouveau sélectionneur : améliorer l'image d'une équipe qui ne fait pas toujours tout pour être aimée.

Didier Deschamps arrive dans un paysage moins sinistré que Laurent Blanc

Le contrat de Deschamps devrait être de deux ans, reconductible en cas de qualification pour le Mondial à venir. L'objectif est donc clair : sortir du groupe I des éliminatoires, qui comprend la Biélorussie, la Finlande, la Géorgie et l'Espagne, championne du monde et double championne d'Europe.

Le contrat de Deschamps devrait être de deux ans

Seul le vainqueur du groupe étant directement qualifié, on voit que la marge de manoeuvre de "DD" est étroite. Si personne ne lui reprochera de ne pas parvenir à rivaliser avec l'invincible Espagne, encore sacrée il y a dix jours à Kiev en finale de l'Euro, il est clair qu'il faudra faire le plein face aux trois autres équipes, à la portée des Bleus, afin d'assurer sans trembler une place en barrage. Et profiter d'un improbable mais pas impossible faux-pas d'Iniesta et des siens.

La marge de manoeuvre de "DD" est étroite

Laurent Blanc rêvait d'un jeu de possession, regrettait le manque d'intelligence tactique de ses joueurs et faisait du modèle espagnol une référence. Le quart de finale de l'Euro (défaite 2-0) a montré que l'élève était bien trop éloigné du maître pour espérer lui ressembler et Deschamps devrait revenir à de plus pragmatiques ambitions.