RMC Sport

En vidéo : doublé pour Meunier, le raid d'Ikoné, un Real en reprise... ce qu'il faut retenir de PSG-Real Madrid

Rabiot, Meunier et Cavani

Rabiot, Meunier et Cavani - AFP

Pour son deuxième match dans l’International Champions Cup, le PSG a fait tomber un Real Madrid en reprise (3-1) à l’Ohio Stadium de Colombus aux Etats-Unis. Une première période faste marquée par le doublé de Meunier, une seconde moins convaincante, mais une préparation qui se poursuit sans accroc pour les hommes d’Unai Emery.

Les latéraux en mode buteurs : doublé pour Meunier

Après son succès devant l’Inter Milan (3-1) avec des réalisations d’Aurier (x2) et Kurzawa, un autre défenseur latéral s’est illustré contre le Real Madrid à Colombus : Thomas Meunier. La recrue estivale belge a pourtant débuté la rencontre sur le banc des remplaçants. Mais la sortie prématurée de Thiago Silva (11e), préservé à la suite d’un contact à la hanche, lui a permis de prendre le couloir droit, faisant coulisser Aurier dans l’axe. Une entrée fracassante, marquée d’un doublé pour Meunier : une frappe du gauche des vingt mètres en lucarne (2-0, 35e), et une reprise à l’affût (3-0e). Si le secteur offensif parisien peine à se montrer décisif dans cette préparation estivale, Unai Emery peut compter sur d’autres solutions et sur la projection permanente de ses latéraux pour porter le danger sur les buts adverses.

A lire aussi >> Ce qu'il faut retenir de PSG-Inter Milan (3-1)

A lire aussi >> En vidéo : le joli coup-franc de Kurzawa contre l'Inter

Ikoné s’affirme

Avant le doublé de Meunier, Jonathan Ikoné (18 ans) avait placé le PSG sur la bonne voie d’un exploit individuel. Lancé sur son côté gauche, l’ailier repiquait dans l’axe en puissance. A l’issue de plusieurs contres favorables, le jeune parisien ne tremblait pas pour ajuster Casilla (1-0, 2e). Sans complexe, le natif de Bondy impressionne cet été par ses qualités de percussion, et enchaîne les titularisations. Unai Emery l’a préféré à Hatem Ben Arfa par exemple, laissé sur le banc et entré en cours de jeu (69e). A noter aussi la nouvelle titularisation de Callegari (18 ans) au milieu de terrain, et l’entrée en jeu de Georgen (17 ans) et Nkunku (18 ans).

A lire aussi >> PSG : finalement le numéro 10 pour Pastore

Un Real en reprise

La nouvelle victoire du PSG en préparation (la troisième en trois sorties) doit tout de même être relativisée. Certes, le Real Madrid est un adversaire prestigieux, mais le club dirigé par Zinedine Zidane a repris l’entraînement plus tard que les Parisiens, et ne pouvait pas compter sur ses joueurs majeurs (Ronaldo, Benzema, Bale, Ramos, Pepe…). Les Merengue disputaient seulement leur première rencontre de l’été, et l’entraîneur français a d’ailleurs changé l’intégralité de son onze de départ à la pause. Les vainqueurs de la Ligue des champions ont manqué de rythme, mais ont eu un bon temps fort après l’ouverture du score d’Ikoné. Titularisé cette fois à la place d’Aréola, Trapp a pu s’illustrer sans fausse note. Le gardien allemand a seulement été battu sur un penalty de Marcelo avant le repos consécutif à une main d’Aurier (3-1, 44e). Convaincant pendant 45 minutes, le PSG a ensuite baissé le pied en seconde période contre l’équipe B du Real pour gérer son avantage. Prochain et ultime test dimanche contre Leicester pour le club de la capitale.

Les compositions d’équipe :

PSG : Trapp – Aurier, Thiago Silva (cap.) (Meunier, 11e), Kimpembe, Kurzawa (Maxwell, 68e) - Callegari, Rabiot (Nkunku, 69e) – Lucas (Georgen, 69e), Pastore (Stambouli, 46e), Ikoné (Di Maria, 46e) – Cavani (Ben Arfa, 68e).

Real Madrid : Casilla - Danilo, Varane, Nacho, Marcelo (cap.) – Lucas Vazquez, Kovacic, Casemiro, Isco – Jesé, Morata.

46e : Yanez – Carvajal, Lienhart, Tejero, Hakimi – Odegaard, Llorente, Febas, Asensio – E. Zidane, M. Diaz.

D.W