RMC Sport

Avec 23+7, Deschamps trouve la bonne équation

Didier Deschamps.

Didier Deschamps. - -

A un mois de la Coupe du monde au Brésil, Didier Deschamps a dévoilé une liste de 23 sélectionnés, à laquelle s’ajoutent 7 réservistes. Nasri et Abidal n’en seront pas, tandis que Digne, Grenier, Landreau, Mavuba et Rémy seront du voyage.

23 sélectionnés + 7 réservistes
C’était l’un des suspenses de cette annonce. Et l’un des principaux sujets de réflexion de Didier Deschamps, marqué par l’épisode des 6 exclus de la Coupe du monde 98 qui avaient regagné leurs pénates en taxi et en catimini dans la nuit yvelinoise. S’il a avoué sur TF1 avoir passé « deux derniers jours très intenses », le sélectionneur national, pourtant tiraillé entre la logique sportive et humaine, a estimé qu’il a « toujours été convaincu que la meilleure solution était de nommer une liste de 23 dès le départ », pour une question de « meilleur état d’esprit ».

Par sécurité, l’ancien capitaine des Bleus a tout de même retenu 7 réservistes (Cabella, Gonalons, Lacazette, Perrin, Ruffier, Schneiderlin, Tremoulinas) qui effectueront la première partie de la préparation, avant de quitter les Mondialistes le 28 mai.

Sans Nasri ni Abidal
Comme on pouvait s’y attendre, Didier Deschamps n’a retenu ni Samir Nasri, ni Eric Abidal. Auteur d’une fin de saison en trombe matérialisée par un titre de champion d’Angleterre avec Manchester City, le Marseillais a été écarté du groupe France en raison de ses antécédents avec les Bleus et ses difficultés à bien vivre en groupe (clash à l’Euro 2008 avec Henry et Gallas, dérapages lors de l’Euro 2012). DD ne s’en est d’ailleurs pas caché en affirmant sur TF1 : « Il a un statut important à City, où il est titulaire, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui en équipe de France. Et quand il remplaçant, comme il l’a dit, il n’est pas content. Je peux vous assurer que ça se ressent dans le groupe et c’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de ne pas le retenir. »

Le Monégasque, lui, commence à faire l’âge de ses artères et n’incarne plus l’assurance tous risques qu’il était par le passé malgré « son statut et son vécu », a insisté Deschamps. Pour des raisons à la fois collectives, physiques et sportives, le sélectionneur a donc décidé de se passer de ces deux joueurs qui pèsent tout de même à eux deux 108 capes.

Le club des cinq « veinards »
Si 18 places semblaient d’ores et déjà acquises voire réservées, cinq tickets pour le Brésil restaient encore à décrocher. Cinq postes pour deux voire trois fois plus de postulants, Didier Deschamps avait de quoi se faire une entorse du cervelet. Les heureux lauréats se nomment donc : Mickaël Landreau, qui tiendra en quelque sorte le rôle du grand frère vu son immense expérience et qui vivra au Brésil une sorte de jubilé. Lucas Digne, une valeur d’avenir qui évoluera dans un rôle de doublure de Patrice Evra.

Malgré quelques soucis, notamment de santé, rencontrés au cours de cette saison, Clément Grenier et Rio Mavuba seront du voyage en raison de leur implication de tous les instants et de leur positionnement. Enfin, et quoique moins prolifique cette saison, Loïc Rémy a coiffé sur le poteau Alexandre Lacazette. Peut-être grâce à son vécu marseillais partagé avec le sélectionneur…

-
- © -

Le titre de l'encadré ici

|||La liste des 23 sélectionnés
Gardiens de but : Hugo Lloris, Steve Mandanda, Mickaël Landreau
Défenseurs : Mathieu Debuchy, Lucas Digne, Patrice Evra, Clément Grenier, Laurent Koscielny, Eliaquim Mangala, Rio Mavuba, Bacary Sagna, Mamadou Sakho, Raphaël Varane
Milieux : Yohan Cabaye, Blaise Matuidi, Paul Pogba, Moussa Sissoko
Attaquants : Karim Benzema, Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Loïc Rémy, Franck Ribéry, Mathieu Valbuena

Les 7 réservistes
Rémy Cabella, Maxime Gonalons, Alexandre Lacazette, Loïc Perrin, Stéphane Ruffier, Morgan Schneiderlin, Benoit Tremoulinas

GM