RMC Sport

Benzema est-il le meilleur attaquant français de l’histoire?

Après sa prestation époustouflante face à Bilbao, mardi en Liga (3-1), Karim Benzema a reçu un hommage appuyé de Zinédine Zidane. L’entraîneur du Real Madrid le considère tout simplement comme "le meilleur attaquant français de l’histoire". De quoi ouvrir un vaste débat...

Il n’est pas du genre à laisser l’euphorie dicter ses mots. Habitué aux sommets, Zinédine Zidane arrive toujours à prendre du recul lorsqu’il parle de football, même dans les moments les plus enivrants. Sa déclaration d’amour à Karim Benzema est donc à prendre très au sérieux. Après le récital de son n°9 face à l’Athletic Bilbao, mardi en Liga (3-1), l’entraîneur du Real Madrid l’a placé au-dessus de tous les attaquants français de l’histoire. "Pour moi, c’est le meilleur (attaquant de l'histoire du football français), clairement, parce qu’il le démontre, a lâché Zizou. Il porte beaucoup le Real Madrid, il a plus de 500 matchs, des buts. Au final, son bilan parle pour lui."

De quoi ouvrir un débat qui s’annonce enflammé. Et forcément un peu subjectif, vu la qualité des potentiels concurrents de "KB Nueve". Si on parle des attaquants de pointe, le nom de Thierry Henry est forcément sur la table. Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France (51) a laissé une trace indélébile. Vainqueur de la Coupe du monde 1998 et de l’Euro 2000, finaliste du Mondial 2006, il a accompagné les Bleus au firmament. Avec une classe et une régularité légendaire.

Henry, Fontaine et Papin à sa table

Sa statue trône devant le stade d’Arsenal, avec qui il a inscrit 228 buts en 376 matchs. Sans oublier son passage réussi au Barça. Deux fois sur le podium du Ballon d’Or (2003, 2006), "Titi" restera à jamais associé à ce plat du pied droit dans le petit filet opposé. Même si sa main contre l’Irlande en 2009 et sa participation au fiasco de Kysna au Mondial 2010 ternissent un peu la success story.

Il y a aussi Just Fontaine, auteur de 30 buts en 21 sélections dans les années 1950. Dont 13 lors de la seule Coupe du monde 1958 en Suède. Personne n’a jamais fait mieux que l’ancien avant-centre de Reims dans la reine des compétitions. Impossible de ne pas citer Jean-Pierre Papin, Ballon d’Or avec l’OM en 1991. L’ancien chouchou du Vélodrome a marqué toute une génération avec ses inspirations géniales et ses reprises acrobatiques venues d’ailleurs. Les fameuses "papinades", entrées dans le dictionnaire footballistique. Tout comme les trois lettres le désignant: JPP. Un mythe auteur de 250 buts en club et 31 en sélection.

Giroud et Trezeguet en outsiders

Dans un style moins spectaculaire, Olivier Giroud est évidemment un candidat sérieux. Hermétique aux critiques, l’actuel n°9 des Bleus talonne Thierry Henry dans la légende (44 buts en sélection). Avec 218 réalisations en 553 matchs de clubs, il affiche des stats exceptionnelles depuis ses débuts. Même s’il lui manque sans doute une brillante campagne en Ligue des champions et qu’il n’a pas marqué lors du Mondial 2018 en Russie.

Avec 265 buts en 538 matchs de club, David Trezeguet est sur les mêmes standards. L’ancien avant-centre de la Juventus est d’ailleurs le quatrième meilleur buteur de l’histoire des Bleus (34). Mais le champion du monde 1998 n’a jamais été titulaire lors d’une grande épopée, même si son but en or contre l’Italie en finale de l’Euro 2000 appartient au panthéon.

Platini et Djorkaeff dans un autre style

En ouvrant le débat sur la place de Benzema dans l’histoire du foot français, Zidane n’a pas vraiment précisé si sa remarque englobait tous les attaquants, au sens large. Mais il a tout de même expliqué que l’ancien Lyonnais n’était pas une simple machine à scorer. "Ce n'est pas un pur neuf, il ne pense pas seulement au but et c'est pour ça que je l'adore. Il associe ses partenaires et c'est ce que j'aime dans le football. Il marque des buts car il y arrive, quand c'est nécessaire", a expliqué le Ballon d’Or 1998.

Partant de ce principe, le nom de Michel Platini peut être inséré dans les discussions. L’ancien n°10 de la Juventus était toujours très haut sur le terrain. Et il marquait énormément, à l’image de sa troisième place au classement des meilleurs buteurs de l’équipe de France (41). Triple Ballon d’Or (1983, 1984, 1985), "Platoche" a régné sur le foot européen à son époque. Dans un profil similaire, à mi-chemin entre le milieu offensif et l’attaquant de complément, Youri Djorkaeff a aussi marqué les esprits. Le "Snake", passé notamment par le PSG et l’Inter, a été l’un des grands artisans de la suprématie française entre 1998 et 2000.

Cantona et Griezmann ont des arguments

Les supporters de Manchester United ne comprendraient pas qu’on occulte Eric Cantona. Avec son charisme et sa vista hors du commun, le "King" était un artiste fabuleux, capable d’inscrire un but de génie et de péter les plombs dans la foulée. Plus de vingt ans après son départ, Old Trafford chante toujours son nom. Et puis, il y a bien sûr Antoine Griezmann. Le champion du monde 2018, buteur en finale, est le cinquième meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France (33). Et à 29 ans, il a encore quelques belles années devant lui.

Difficile de dire si Benzema est meilleur que tous ces grands joueurs offensifs, qui ont marqué le foot français de leur empreinte. Mais le taulier du Real Madrid, arrivé à l’été 2009 en provenance de Lyon (35 millions d’euros), a déjà sa place dans la légende. Avec 325 buts en 677 matchs de clubs, il affiche des stats hallucinantes. C’est le meilleur buteur français de l’histoire de la Ligue des champions (64), loin devant Henry (51). Mais aussi le cinquième joueur à avoir le plus marqué sous le maillot du Real, toutes époques confondues (257).

Son histoire plombée avec les Bleus

La semaine passée, il est devenu le quatrième Français passé la barre des 350 buts en carrière (seuls Henry, Roger Courtois et Platini font mieux). Reste son parcours inachevé avec les Bleus. Après avoir débuté par une réalisation face à l’Autriche en mars 2007, a seulement 17 ans, il n’a plus été convoqué depuis octobre 2015, après l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Avec 27 réalisations, dont trois lors du Mondial 2014, il reste tout de même le dixième meilleur buteur de l’histoire de la sélection. Le plus doué de tous?

dossier :

Karim Benzema

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur