RMC Sport

Bleus – Deschamps : "Varane est agressif"

-

- - -

[17h30]

Merci d'avoir suivi cette conférence de presse en notre compagnie

Rendez-vous mardi soir (20h45) pour le premier match éliminatoire des Bleus, pour le Mondial 2018, en Biélorussie.

[17h28]

Un match-piège ?

"Il faut garder l'efficacité qu'on a eu contre l'Italie. Logiquement, on aura plus le ballon contre la Biélorussie. A nous d'être meilleurs avec. Si c'est un match-piège ? Les joueurs ont l'habitude de ce genre de matches."

[17h24]

Le match gagné en 2013 peut servir

"Il y a quelques joueurs qui sont présents aujourd’hui (qui ont disputé le dernier match en Biélorussie, ndlr). Cela peut servir dans le cas où les joueurs peuvent penser que ça va être simple. C’est un match de qalifications, face à un adversaire qui prend peu de buts. La Biélorussie n'a pas que des grands joueurs. Il faudra une détermination et une concentration maximale"

[17h20]

Varane est "dans l'anticipation"

"Il est agressif. Après, ce n’est pas un défenseur qui va forcément au duel. Il peut mieux faire sur le but encaissé contre l’Italie, c'est vrai. Il n'est pas dans ce registre-là, il est plus dans l'anticipation. Ramos ou Pepe font des erreurs eux aussi... Il est capable de bien défendre. Hormis sur cette action-là, il a été performant et efficace."

[17h17]

Moussa Sissoko est prêt à jouer selon Deschamps

"Ils sont tous à disposition et en condition de pouvoir jouer. Pour certains, c’est mieux qu’avant le match contre l’Italie, mais ce n’est pas sur une mi-temps, ou un match…voilà quoi. Mais on a fait une bonne séance hier, avec de l'intensité, ils sont tous prêts, ils ont tous envie de jouer. Moussa Sissoko aussi"

[17h14]

Place à Didier Deschamps !

[17h11]

Pour Varane, Matuidi a digéré son non-transfert à la Juve

"Blaise Matuidi est complètement dans sa préparation. On a beaucoup discuté" a assuré le capitaine des Bleus

[17h09]

Varane annonce la couleur d'entrée

"Ce sera à nous d’imposer notre rythme. Il ne faudra pas les laisser dans leur zone de confort. C'est important de commencer ces qualifications par une victoire"

[17h06]

Varane sur son statut de capitaine

"Le capitanat ne va pas changer mon attitude. J’essaye de continuer à guider mes partenaires sur le terrain. J’essaie de m’exprimer au mieux avec eux, d’essayer d’apporter un petit plus. Mais en ce qui concerne mon attitude au quotidien, ça n’a rien changé. Sur le terrain, à part à l’échauffement où j’ai pu prendre la parole, ça n’a pas trop évolué. Dans le vestiaire, c’est pareil, on essaye de tous s’encourager, de prendre la parole. Je ne surjoue pas, j’essaye de rester moi-même et ça se passe très bien. J’essaye d’amener le plus possible à ce groupe. »

[17h03]

On va commencer par Raphaël Varane

Désigné capitaine pour ce rassemblement par Didier Deschamps, le défenseur du Real Madrid sera le premier à s'exprimer face aux médias.

[16h42]

La Biélorussie, ce ne sera pas forcément du gâteau

En tout cas, ça ne l'était pas le 10 septembre 2013, lorsque les Bleus visaient les barrages du Mondial 2014. Menés 1-0, ils avaient fini par l'emporter 4-2 à Minsk. Le film du dernier Biélorussie-France

[16h39]

Garder la même dynamique

Après un Euro réussi, les Bleus ont très bien négocié leur rentrée, jeudi dernier, face à l'Italie (3-1). Mais les choses sérieuses commencent véritablement mardi soir, avec ce premier match éliminatoire pour le Mondial 2018 contre la Biélorussie. Il s'agira donc pour les hommes de Didier Deschamps de conserver la même dynamique, qui restent sur quinze succès lors de leurs dix-huit derniers matches.

[16h36]

Evidemment, on va parler tactique...

La séance d'entraînement des Bleus, dimanche à Minsk, n'a rien laissé transparaitre des intentions du sélectionneur. 4-3-3 ou 4-2-3-1 : le suspense reste entier, comme nous vous l'affirmions plus tôt sur notre site.

[16h33]

Bonjour et bienvenue à tous et à toutes...

A 17h, le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, va s'exprimer à la veille de l'entrée en lice des Bleus dans les éliminatoires du Mondial 2018, face à la Biélorussie.