RMC Sport

Comment le tube de Vegedream est devenu l’hymne des Bleus

Le chanteur Vegedream a enflammé le Stade de France, dimanche, avec son titre "Ramenez la coupe à la maison". Un morceau né durant la dernière semaine de la Coupe du monde, que les Bleus se sont appropriés. Au point d’en faire un tube national.

Pour sortir une scène de célébration plus cool que celle-là, il va falloir se lever de bonne heure. Maillot deux étoiles sur le dos, Vegedream a enflammé le Stade de France, dimanche soir, avec son titre "Ramenez la coupe à la maison". Repris en chœur par le public, le son a résonné très fort dans l’enceinte de Saint-Denis après la victoire face aux Pays-Bas (2-1). Au cœur d’une nuit magique.

Tant pis si le chanteur de 26 ans était en playback, les joueurs de l’équipe de France se sont chargés de faire le show à ses côtés. Le déhanché de Samuel Umtiti, la pose de Kylian Mbappé, les poings en l’air de N’Golo Kanté… autant d’images qui resteront longtemps dans la mémoire collective. Les Bleus se sont éclatés au bord de la pelouse, avec un plaisir sincère et communicatif.

Un album déjà disque d’or

De quoi offrir une vitrine inespérée à l’interprète d’Orléans. Et surfer un peu plus sur un succès fulgurant. Avant cette soirée, son titre était déjà certifié "single d’or" et son premier album solo ("Marchand de sable", sorti le 1er juin) étiqueté "disque d’or". Autant dire que la hype ne risque pas de retomber.

Ce lundi matin, "Ramenez la coupe à la maison" était remonté au 2e rang des morceaux les plus écoutés en France sur Soptify, la plateforme de streaming musical. Sur YouTube, le clip dépassait les 25 millions de vues. Un carton monumental pour le membre du groupe La Synésia, qui a su avoir la bonne inspiration au bon moment. Et les contacts qu’il faut pour la mettre entre les bonnes mains…

Un son né le soir de France-Belgique

Tout commence le soir de France-Belgique. Les Bleus obtiennent leur billet pour la finale du Mondial grâce à un coup de tête de Samuel Umtiti (1-0). Devant sa télé, Vegedream sent l’inspiration monter devant le déhanché du défenseur central. "Casse la démarche comme Samuel, Samuel Umtiti". La première punchline fuse et l’ébauche prend vite forme.

Il en offre un extrait sur les réseaux et les retours sont dithyrambiques. Les gens lui réclament l’intégralité du son. Mais il le garde au chaud, malgré le forcing de certains joueurs eux-mêmes. "Benjamin Mendy me harcelait pour que je sorte le titre avant la finale afin de leur donner de la force, mais je ne voulais pas être le chat noir ", confie-t-il à Ohmymag.

Ce n’est d’ailleurs que la veille de la finale, dans le petit studio d’un pote à Sarcelles (Val d’Oise), que l’artiste d’origine ivoirienne enregistre le tube qui va changer sa vie. Et il attend le coup de sifflet final de France-Croatie (4-2), le 15 juillet, pour l’envoyer directement aux Bleus. Avant de filer sur les Champs-Elysées pour le chanter au milieu de la foule déchaînée. S’en suit le boum que tout le monde connaît. Avec un deuxième album déjà annoncé pour novembre prochain...

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur