RMC Sport

Coupe du monde 2018 (éliminatoires) : les Bleus auront-ils 10/10 ?

Finaliste de l’Euro, l’équipe de France entame les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 ce mardi en Biélorussie (20h45). Dans un groupe abordable, les Bleus peuvent-ils réaliser un sans-faute et enchaîner dix victoires ?

La dernière fois que l’équipe de France avait joué sa place pour la Coupe du monde, elle avait sacrément galéré. Sortis deuxième de leur poule derrière l’Espagne, alors championne d’Europe et du monde en titre, les Bleus avaient dû passer par la case barrages. Battus en Ukraine (2-0), ils avaient réussi à renverser la situation au Stade de France (3-0) pour un match fondateur de l’ère Didier Deschamps. Quatre ans après, ils remettent le couvert et repartent chercher leur qualification pour un Mondial, cette fois en Russie. L’aventure débute ce mardi à Borisov, en Biélorussie, mais dans des conditions bien meilleures.

A lire aussi >> Thierry Henry aide les Belges, mais Olivier Giroud espère qu’il reviendra à la maison

Vice-championne d’Europe, l’équipe de France est la grande favorite du groupe A, composé des Pays-Bas, de la Suède, de la Bulgarie, de la Biélorussie et du Luxembourg. S’il ne reflète pas forcément de manière exacte la valeur des équipes, le classement Fifa est largement favorable aux Bleus (7es), puisque leur adversaire supposé le plus fort, les Pays-Bas, n’est que 26e. De quoi envisager dix victoires en dix matchs ?

Giroud : « Deux années de matchs difficiles »

« Se qualifier pour un Mondial n’est jamais évident, prévient Olivier Giroud. On sait que ça va être long, presque deux années de matchs difficiles qu’il faudra bien gérer. Il faudra essayer de faire la différence le plus vite possible. C’est une nouvelle page à écrire de l’équipe de France. Ce ne sera pas facile attention. Il va falloir bien commencer pour se mettre dans les meilleures conditions possibles pour la suite. »

A lire aussi >> Mercato : Giroud avait conseillé Sissoko (mais il ne l’a pas écouté) 

Vue la dynamique actuelle (15 victoires lors des 18 dernières rencontres), envisager ce 10/10 n’a rien d’improbable. « Peu importe les matchs que l’on a, il faudra tout donner et essayer de gagner, déclare Antoine Griezmann. Parce que l’objectif c’est d’être premier et de passer pour la Coupe du monde. » Les deux dernières fois que les Bleus avaient gagné tous leurs matchs en éliminatoires, ils avaient enchaîné avec un bide lors de la compétition qui avait suivi, à savoir les Euro 1992 et 2004. Si l’on était un peu superstitieux, on souhaiterait presque que les hommes de Deschamps se fassent accrocher au moins une fois dans ce groupe A…