RMC Sport

Coupe du monde 2022: "Allez les Polonais !", la presse polonaise lance le 8e face à la France

Ce dimanche, à quelques heures du huitième de finale de Coupe du monde face à la France (16h), la presse polonaise a lancé les hostilités à l'image du quotidien sportif polonais Katowicki Sport, qui titre sa Une en français en mettant en avant le "mur" Wojciech Szczęsny.

Sur le papier, la Pologne n'avance pas avec le statut de favori. Ce dimanche (16h), Robert Lewandowski et ses coéquipiers disputent un huitième de finale de Coupe du monde face à l'équipe de France. Avant le match, la presse polonaise met plutôt en avant son gardien Wojciech Szczęsny.

>> France-Pologne EN DIRECT

Avec deux buts encaissés depuis le début de la compétition et un penalty de Lionel Messi arrêté, le portier de la Juventus est en pleine forme. Le quotidien sportif polonais Katowicki Sport fait sa Une ce dimanche en français: "Allez les Polonais", avec une photo de sa muraille, qui devrait forcément être sollicitée face aux Bleus.

"Nous n'avons plus rien à perdre"

Sur le site internet du même média,le jeune ailier de Wolsfburg, Jakub Kaminski, se confie: "Après le match contre l'Argentine, comme l'a dit l'entraîneur Michniewicz, tout le monde a perdu les eaux après la qualification et peut-être que maintenant il va tout lâcher, a ironisé l'international polonais. Nous n'avons plus rien à perdre. Nous savons contre qui nous jouons. L'équipe championne du monde n'a pas beaucoup changé. Ils ont une équipe très forte."

Tenante du titre, l'équipe de France a brisé la série du champion du monde éliminé dès la phase de poules (Italie en 2010, Espagne en 2014 et Allemagne en 2018). Les hommes de Didier Deschamps ont perdu face à la Tunisie lors de leur dernier match mais ont terminé à la première place.

Lors de sa meilleure performance en Coupe du monde en 1982 (égalée avec 1974), la Pologne avait battu la France dans le match pour la troisième place. De quoi peut-être donner des idées à la génération Lewandowski trente ans plus tard. "Peut-être qu'il nous laissera prendre plus de risque maintenant, a poursuivi Kaminski à propos du plan de jeu de son sélectionneur. Nous verrons comment l'entraîneur Michniewicz l'abordera et quel sera notre plan pour le match. Il faut saisir ce moment!"

GL avec LB