RMC Sport

Courbis : « Deschamps ne refera plus cette équipe »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis avait émis des doutes quant à la composition de Didier Deschamps face à l’Espagne. La défaite des Bleus a confirmé ses inquiétudes.

Coach Courbis avait frémis à la lecture de la composition de l’équipe de France face à l’Espagne (0-1). Les choix de Didier Deschamps n’ont pas été tous gagnants. Rolland Courbis revient sur les options tactiques du sélectionneur des Bleus.

« Les inquiétudes que nous avions avant le match sur certains choix, elles étaient logiques, justifiées et malheureusement fondées. Ces inquiétudes concernaient le positionnement de Pogba en sentinelle, le poste de Deschamps en tant que joueur. Evra sur le côté gauche, je n’arriverai jamais à m’y faire avec ce que j’ai vu et ce que je n’ai pas vu. Cabaye en zone droite qui n’est pas la meilleure pour lui. Koscielny en défenseur central gauche. Et Benzema. Le concernant, pour le protéger, c’était mieux de le faire rentrer sous les applaudissements que de le faire sortir sous les sifflets.

Didier Deschamps ne nous dira pas, et c’est logique, qu’il a des regrets. Mais je le dis à sa place. Si c’était à refaire, il ne remettrait pas cette composition d’équipe. Au milieu, sur Cabaye côté droit, Matuidi et Pogba en sentinelle, on ne reverra plus que Matuidi. Koscielny, on ne le reverra pas non plus en défenseur central gauche même si c’est un très bon défenseur central.

« J’ai même vu Evra hors-jeu ! »

Mais c’est impossible de jouer à gauche de la défense centrale avec Evra pour couvrir ses montées, ses absences et sa distance de marquage à 7 ou 8 mètres de son adversaire. Il faut que Matuidi et Ribéry jouent arrières-gauche. J’ai même vu Evra hors-jeu ! Quand tu regardes sur ce match, ce qu’il fait et ce qu’il ne fait pas défensivement, tu prends peur !

Aujourd’hui, la première place, je n’y pense plus une seconde. Je pense à être dans les meilleurs deuxièmes pour avoir un bon tirage au sort et j’attends le nom de notre adversaire. Quand je me souviens des deux derniers barrages (contre l’Irlande et la Bosnie-Herzégovine), je transpire. »

A lire aussi :

>> Les Bleus en question

>> Di Meco : « De belles perspectives pour les Bleus »

>> Fernandez : « Evra s’est fait balader tout le match »

Rolland Courbis