RMC Sport

Deschamps compte sur Ménez et Diaby

Abou Diaby

Abou Diaby - -

Didier Deschamps a retenu Jérémy Ménez pour affronter la Finlande (7 septembre) et la Biélorussie (11 septembre) en éliminatoires du Mondial 2014. Le milieu offensif du PSG retrouvera Abou Diaby (Arsenal) de retour de blessure.

Ménez de retour de suspension
C’est le seul rescapé des bannis de l’Euro. Pour l’instant. Après avoir purgé son match de suspension, Jérémy Ménez va retrouver l’équipe de France. Didier Deschamps a choisi de rappeler le milieu offensif du PSG, auteur d’un début de saison poussif. « Il fait partie de l’avenir, explique le sélectionneur des Bleus. Jérémy a un gros potentiel. A lui de prendre conscience de ce qu’il doit faire et ne pas faire. » Yann M’Vila et Hatem Ben Arfa n’auront pas cette chance. Pourtant sélectionnables, à la différence de Samir Nasri (toujours suspendu), les deux joueurs mis en cause en Ukraine n’ont pas été appelés. « J’ai des choix à faire, se justifie DD. Je connais les qualités d’Hatem. Il peut porter à nouveau ce maillot. » Même chose pour M’Vila. « Il fait partie du groupe, assure le sélectionneur. Sa reprise est difficile, il n’est pas à son meilleur niveau. Il ne sait pas s’il va rester à Rennes. Quand il aura réglé sa position personnelle, ce sera plus simple pour lui. »

Diaby enfin sur pied
Sa dernière convocation remontait au 9 juin 2011, lors d’une victoire en Pologne (0-1). Depuis, Abou Diaby a enchaîné les blessures. A un rythme désespérant. Mais l’été semble avoir requinqué le milieu de terrain d’Arsenal. Suffisamment pour que Deschamps le rappelle chez les Bleus, après avoir pris quelques renseignements. « J’ai fait le point avec Arsène (Wenger, le manager des Gunners, ndlr), confie le sélectionneur de l’équipe de France. Diaby a un énorme potentiel. Il a repris la compétition. Il a fait toute la préparation. Il y a toujours une interrogation par rapport à sa fragilité physique. Mais il est sur le bon chemin. J’espère qu’il ne sera pas freiné. » A 26 ans, l’ancien protégé de Laurent Blanc a le profil pour devenir le taulier de l’entrejeu. A condition que ses jambes de cristal le laissent enfin en paix.

Martin, Mexès et Varane à l’écart
Pourtant titulaire avec le LOSC, Marvin Martin, convoqué face à l’Uruguay il y a deux semaines, n’a pas été retenu. Le milieu de terrain doit encore convaincre Deschamps. Idem pour Dimitri Payet (Lille) et Jimmy Briand (Lyon), également écartés. Pour Alou Diarra (West Ham) et Florent Malouda (Chelsea), l’aventure internationale semble en revanche terminée. Un constat qui vaut presque aussi pour Philippe Mexès. « Il ne joue pas au Milan AC, glisse DD. J’ai des choix à faire par rapport à des critères. » Des critères fatals à Raphael Varane, remplaçant au Real Madrid. « Il a du potentiel. Mais il doit jouer pour s’exprimer. » Auteur d’un gros début de saison, André-Pierre Gignac (Marseille) pointe le bout de son nez. « Il peut rejoindre à un moment ou un autre l’équipe de France », assure l’ancien coach de l’OM. Une porte également ouverte pour Lassana Diarra, en forme avec le Real. « Il joue un peu plus, remarque DD. J’ai parlé avec lui de sa situation. Il faut voir comment ça évolue. »

Alexandre Jaquin avec JS et LB