RMC Sport

Du mouvement chez les Bleus

Didier Deschamps

Didier Deschamps - -

Didier Deschamps a choisi de modifier son groupe pour la tournée en Amérique du Sud, où les Bleus affronteront l’Uruguay (le 5 juin) et le Brésil (le 9). Eliaquim Mangala et Josuha Guilavogui font leur apparition. Samir Nasri et Yoann Gourcuff sont de retour. Franck Ribéry et Patrice Evra passent leur tour.

Mangala et Guilavogui, les deux novices

Parmi les 23 joueurs retenus pour traverser l’Atlantique le mois prochain, Didier Deschamps a fait appel à deux nouveaux visages. Celui d’Eliaquim Mangala, assez peu connu du public français, ne constitue pas une énorme surprise. Convaincant avec le FC Porto cette saison, le défenseur de 22 ans, qui peut jouer dans l’axe ou sur un côté, était dans les petits papiers du staff. « Je connais ses qualités, a expliqué DD. On attend qu’il fasse ce qu’il fait avec Porto. Il aura l’occasion de découvrir ce groupe. On fera en sorte qu’il ait du temps de jeu. » La convocation de Josuha Guilvavogui est en revanche plus inattendue.

Soucieux d’élargir son horizon, le sélectionneur des Bleus a choisi de tester le milieu de terrain de Saint-Etienne, lui aussi âgé de 22 ans. « Il est capable de jouer à plusieurs postes, a-t-il expliqué. Il a beaucoup de de facilité et une présence athlétique. Il fait partie de ces joueurs assez jeunes qui, pour moi, peuvent avoir un avenir sur le plan international. C’est une étape pour lui. » Une étape peut-être accélérée par le forfait de Raphaël Varane, blessé au ménisque, et l’absence de Paul Pogba, laissé à la disposition des U20 pour la Coupe du monde en Turquie (du 21 juin au 13 juillet).

Nasri, Gourcuff et Mathieu de retour

Voilà presque un an qu’il n’a plus porté le maillot bleu. Depuis ses écarts de conduite à l’Euro 2012, où il avait notamment insulté certains journalistes, Samir Nasri a purgé ses trois matchs de suspension infligés par la FFF et retrouvé le sourire à Manchester City. Au point que Deschamps décide de le convoquer pour la première fois. L’occasion de faire le point avec l’ancien Marseillais en Amérique du Sud. « Il est redevenu performant et décisif avec son club. Je n’ai jamais eu de positions radicales avec qui que ce soit. Des choses se sont passées, on ne pourra pas les effacer. Mais ça me semblait logique qu’il puisse venir pour que je puisse le voir dans le groupe. Il sera soumis au même traitement que les autres. Je vais pouvoir discuter en tête à tête avec lui, ce que je n’ai pas fait depuis un an. »

Un autre oublié fait son retour dans le groupe France : Yoann Gourcuff, dont la dernière sélection remonte à novembre dernier. « Il a retrouvé des jambes avec Lyon, estime DD. Il peut apporter beaucoup de choses sur le plan technique. Cette sélection me permet de le revoir. » Jérémy Mathieu, en forme avec Valence, en profite aussi pour retrouver la sélection. « J’avais envie de le voir car je ne l’ai jamais eu », glisse Deschamps.

Ribéry ménagé, Evra écarté

C’est le grand absent de la liste. Auteur d’une saison tonitruante avec le Bayern Munich, Franck Ribéry n’a pas été appelé pour affronter l’Uruguay (le 5 juin) et le Brésil (le 9). Deschamps a choisi de laisser au repos son meilleur atout, qui s’apprête à disputer la finale de la Coupe d’Allemagne (le 1er juin) et celle de la Ligue des champions (le 25 mai). « C’est du bon sens, a expliqué DD. C’est un joueur qui a eu une saison très chargée, avec quelques pépins physiques aussi. Il n’aurait pas pu jouer le premier match et pour le second match, il aurait eu à gérer la fatigue et le décalage horaire. » Patrice Evra n’a pas non plus été retenu. Les dernières sorties du défenseur de Manchester United n’ont pas convaincu le staff des Bleus. « Evra n’a pas une situation de privilégié. Je le connais comme d’autres que j’ai eues en club. Il le sait très bien depuis le premier jour, je ne suis pas là pour faire des cadeaux ! »

A lire aussi :

- Deschamps : « Nasri sera soumis au même traitement »

- A. Diarra : « Nasri a toujours eu l’amour du maillot »

- Garde : « Gourcuff a besoin de normalité »

dossier :

Franck Ribéry

Alexandre Jaquin avec Nicolas Jamain