RMC Sport

Equipe de France: Comment Benjamin Mendy a perdu une partie de son crédit

Incertain pour le rassemblement de l’équipe de France en octobre, Benjamin Mendy a vécu une dernière année riche en émotion et en titres, tout en perdant une partie de son crédit face à l’avènement de Lucas Hernandez, son état de forme précaire et les reproches de Pep Guardiola à Manchester City.

En un an, Benjamin Mendy a traversé quelques tempêtes et vécu les plus belles joies d’un footballeur (champion du monde et d’Angleterre). Le tout sans beaucoup jouer. Sa première saison à Manchester City a été rythmée par une entame prometteuse et un contre-la-montre qui a tenu en haleine les suiveurs des Bleus jusqu’à la Coupe du monde. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit en septembre 2017, le latéral gauche s’est battu pendant des mois pour être remis pour le Mondial. Même blessé, l’ancien Monégasque, qui est resté en contact régulier avec Didier Deschamps, semblait assuré d’être n°1 au poste s’il revenait à temps. 

Etait-il trop juste pour le Mondial?

Ce fut le cas puisqu’il a rejoué (mais pas autant qu’il l’espérait) en fin de saison avec les Cityzens et Didier Deschamps l’a retenu pour la grande aventure en Russie. Mais la suite ne s’est pas passée comme prévu pour l’ancien Marseillais, qui a traversé la compétition dans le rôle d’un remplaçant, dans l’ombre de Lucas Hernandez, auteur de prestations très solides.

Mais aussi parce que l’état de forme de Mendy ne lui permettait pas d’espérer mieux, lui qui avait déclaré forfait face à l’Argentine et qui avait manqué plusieurs entrainements. Sans que rien ne filtre à son sujet, le cas Mendy semble avoir créé un certain agacement lors du Mondial. Pressenti pour le remplacer dans le groupe ce jeudi, Lucas Digne a dû éprouver une certaine amertume en observant, depuis son canapé, l’état de forme précaire de l’un de ceux qui lui a pris la place pour la Coupe du monde.

Absent depuis un mois pour une obscure blessure

L’ivresse du titre a tout emporté et fait oublier ces péripéties. D’autant que Mendy a rapidement retrouvé la compétition avec Manchester City, où il a enfin enchaîné les matchs cet été (il a disputé les cinq premiers matchs des Cityzens dans leur intégralité). Depuis, les choses se sont encore enrayées pour le latéral gauche, absent des terrains depuis le 9 septembre et la rencontre face aux Pays-Bas (2-1) où il avait délivré une passe décisive à Olivier Giroud. 

Guardiola l’a recadré deux fois

Le joueur est annoncé blessé sans autre explication sur la nature de ce pépin physique (pied, genou, cheville?). Surtout, il a aussi agacé son manager Pep Guardiola, qui lui a notamment demandé de réduire son activité sur les réseaux sociaux. Le technicien espagnol a également regretté le retard de son joueur lors d’une séance d’entraînement, récemment. Des soubresauts, en plus de celui extrasportif de sa suspension de permis, qui ne plaident pas en la faveur de Mendy, actuellement loin de ce rôle de titulaire indiscutable comme latéral gauche chez les Bleus qu’on le lui prédisait après une saison 2016-17 énorme à Monaco. 

Nicolas Couet