RMC Sport

Equipe de France - Dugarry et Petit dissèquent le cas Pogba (et sont plutôt d'accord)

Auteur d’une nouvelle prestation inégale face à la Biélorussie (0-0) mardi, Paul Pogba divise. Deux champions du monde tricolores se penchent sur le cas du milieu de Manchester United. Son jeu, ses insuffisances, sa position, les attentes… Quand Christophe Dugarry et Emmanuel Petit débattent de Paul Pogba dans « Team Duga » sur RMC, c’est sans langue de bois et on se régale.

Les attentes

Dugarry :

« Il n’est pas à la hauteur des espoirs que l’on place en lui. Plus il déçoit, plus il vaut cher. Ça n’est pas sa faute, c’est du marketing. Mais à un moment ou un autre, il va falloir se poser la question. Ses performances sont moyennes. Hier, il n’y a pas de passes intéressantes. Pas de dribbles intéressants. Mais si tu mets Blaise Matuidi hier avec de l’intensité et de l’agressivité, c’est peut-être mieux que Pogba. C’est un joueur que j’adore. Mais on ne peut pas être satisfait de ses derniers matches. C’est insuffisant. Il est capable de faire largement mieux. Je le juge par rapport à son talent. »

Petit :

« Si on attend de lui qu’il soit à la récupération, à la construction et à la finition, il n’y a jamais eu un joueur comme ça. Il faut oublier, il ne sera jamais ce joueur-là. On se focalise trop sur l’aspect financier de son transfert. Là où il doit vraiment s’améliorer, c’est dans ses stats. Dans les passes décisives, les buts. Il n’a aucune influence sur le résultat. »

A lire ici >> Pour Crespo, Pogba est trop cher (mais pas Higuain)

A lire ici >> Martial et Sissoko peu en vue, Giroud pas en réussite... les notes des Bleus

Son jeu

Dugarry :

« Il garde trop le ballon. Il ne joue pas suffisamment à une touche. Il n’est pas suffisamment fluide. Il ne joue que quand il a le ballon. On attend de lui des exploits seulement quand il a le ballon. Décrocher, faire des roulettes, des doubles contacts à 40 mètres du but… Il sait faire beaucoup de choses pour un joueur de sa taille. Je ne suis pas persuadé que ça soit un grand technicien, aussi subtil et créatif que peuvent l’être Dimitri Payet et Antoine Griezmann par exemple. »

Petit :

« Il devrait simplifier son jeu. Il tente parfois des choses incompréhensibles. Il s’est acharné à faire des frappes lointaines qui étaient des pétards mouillés. Il devrait s’inspirer de certains joueurs qui étaient de références à ce poste en Premier League, comme Paul Scholes, Frank Lampard. Ils étaient box to box aussi. Ils sentaient le jeu, ils jouaient simple mais ils étaient toujours à la conclusion. Il y a une chose que je ne comprends pas avec Pogba. Malgré son bagage physique et technique, on ne le voit jamais dans la surface. Il faudra me l’expliquer. »

A lire ici >> Pogba, 120 millions d’euros, est-ce bien raisonnable ?

A lire ici >> Pogba est "très loin" de valoir 100 millions pour Paul Scholes

Sa position

Dugarry :

« Deschamps a testé plusieurs options tactiques pour le mettre dans les meilleures conditions. Pour moi, le circuit préférentiel ne doit pas être Pogba en équipe de France. Le joueur qu’il faut trouver, c’est Griezmann. Pogba est trop lent, veut trop faire la décision. Trop rapidement. Il est meilleur quand il arrive dans un deuxième rideau. Il faut parfois se faire oublier, laisser l’action se dérouler et être dans la surface. »

Petit :

« Il est intéressant quand il est face au jeu. Je l’aime bien en binôme devant la défense, avec un joueur bien ancré, comme c’est le cas de Fellaini à Manchester United. »

Son âge

Dugarry :

« On va me dire que c’est un jeune joueur. Mais quand on a 23 ans et 40 sélections, on est certes un jeune homme, mais on n’est pas un jeune joueur. Il a joué une finale de Ligue des champions, une finale de championnat d’Europe. C’est un très bon joueur de club. Mais ce n’est pas encore un grand joueur au niveau international. Il reste du temps, mais le temps presse également. »

Petit :

« Il a y très peu de grands joueurs qui à cet âgé étaient déjà de grands joueurs. Au Brésil, il avait été nommé meilleur jeune de la compétition. Depuis, je trouve qu’il stagne un peu. On en fait trop sur lui. »

la rédaction