RMC Sport
en direct

Equipe de France en direct: "Benzema a envie de montrer que c'est un grand joueur", assure Varane

Raphaël Varane

Raphaël Varane - Iconsport

L'équipe de France de football débute mercredi sa campagne de qualifications pour le Mondial 2022 au Qatar. A deux jours du match face à l'Ukraine au Stade de France, Didier Deschamps et Raphaël Varane se sont présentés face à la presse.

Varane sur les systèmes testés part Deschamps

"C'est difficile de dire quel système est le meilleur. Le fait d'en avoir testé plusieurs, ça nous offre plus de solutions. Sur le plan personnel, j'ai beaucoup aimé joué à trois défenseurs, en étant dans l'axe. Mais je ne sais pas si un système est au-dessus des autres. C'est une arme en plus. On a des repères si on a besoin de changer en cours de match ou de compétition. C'est top pour le sélectionneur d'avoir plusieurs possibilités."

Varane sur l'absence de Benzema

"Je ne suis pas le mieux placé pour parler de Karim en sélection ou pas. Je joue avec lui depuis dix ans à Madrid. Je suis avec le sélectionneur depuis huit ans. Moi, je n'ai pas envie de m'exprimer sur le sujet. Karim est un compétitieur, un bosseur. C'est une grande motivation pour lui de montrer que c'est un grand joueur. Il fait partie des meilleurs du monde. Il est affûté physiquement. Mentalement, il est plus déterminé que jamais. Moi, je prends du plaisir à jouer avec lui. C'est un top joueur et il est dans une très grande forme."

Varane sur la saison de Lens

"Je suis ça attentivement. C'est une très belle saison, au-dessus des attentes, tant mieux. Je leur souhaite de continuer comme ça et de bien finir. C'est une équipe avec un football offensif, agréable à voir jouer. Dommage qu'il n'y ait pas de supporters à Bollaert."

Varane sur le match face à l'Ukraine

"On espère gagner, évidemment. On veut commencer du mieux possible ces qualifications. On doit être prêts tout de suite. Il va falloir bien se préparer parce qu'on a très peu de temps. On arrive lundi, on joue mercredi. Il faudra tout de suite être en mode compétition."

Varane sur les matchs à huis clos

"On continue à prendre du plaisir. Après avoir enchaîner des matchs sans supporters, on se rend compte encore plus de leur importance. Le fait de jouer devant les supporters, ça booste. Ça permet d'aller chercher un résultat. Ça peut changer des matchs. Ce n'est pas la même adrénaline. C'est toujours un plus au niveau de la motivation. Mais on a toujours cette envie de gagner, on des compétiteurs."

Varane sur ses axes de progression

"Mon jeu continue d'évoluer. Je continue à essayer de défendre debout, de peu tacler, d'anticiper. J'utilise plus mon pied gauche, notamment sur le jeu long. J'aimerais être encore plus décisif pour l'équipe, offensivement notamment. C'est un point sur lequel j'aimerais bien progresser."

Varane sur le retour de Dembélé

"Ousmane, on l'a bien accueilli. On est très contents de le revoir et de le voir jouer à ce niveau. Il est très bien physiquement. Il a une percussion, il va vite et il imprévisible sur le terrain. Il crée du spectacle, il est beau à voir à jouer. Il a énormément de qualités. Il apporte beaucoup. Son profil très vertical sur le terrain, qui dynamise les attaques de l'équipe, est forcément intéressant. Tant mieux pour nous de l'avoir dans le groupe."

Varane sur l'enchaînement des matchs

"On a besoin de resserer le calendrier par rapport à la période sanitaire. C'est important pour le bien-être du football qu'il y ait un équilibre. On a besoin de plages de récupération, sinon il y a beaucoup de blessures. Pour le spectacle, il faut trouver un juste équilibre. Mais à nous de nous adapter. Ce n'est pas l'idéal, mais on a l'habitude de jouer beaucoup en club. Il faut réussir à être prêts et performants."

Varane sur son entente avec Kimpembe

"Avec Presnel, on a des qualités complémentaires. On se connaît bien. On s'entend bien hors du terrain. Ça permet de mieux se déplacer ensemble sur le terrain. Un duo, c'est beaucoup d'expérience, de vécu. C'est hyper important. Notre entente est très bonne avec Presnel, même si elle peut toujours s'améliorer. Mais le travail défensif se fait collectivement."

Varane sur son avenir au Real Madrid

"Ma saison à Madrid, je joue beaucoup. On a eu des moments où c'était plus compliqué, d'autres où on a été performants. J'ai essayé d'être le plus régulier possible. On est qualifiés en Ligue des champions, toujours en course pour le titre en Liga. A Madrid, à mon poste, c'est beaucoup d'efforts de couverture, on joue souvent haut sur le terrain. J'ai fait le maximum pour ma part. J'espère qu'on va remporter un ou deux trophées. J'ai encore engrangé de l'expérience, mon jeu continue d'évoluer. Concernant mon avenir, à deux jours d'un match de sélection, on est concentrés là-dessus. Je ne souhaite pas m'exprimer sur ce sujet."

Varane sur le dernier rassemblement avant la liste pour l'Euro

"C'est important de ne jamais se sentir installer. La concurrence est très forte. Là, il y a le plaisir de se retrouver. On a des matchs de qualifications pour la Coupe du monde à jouer. Ça va nous préparer pour l'Euro. On veut retrouver des repères et être bons tout de suite."

Varane sur Deschamps et Zidane

"Les deux ont cette culture de la gagne, mais s’ils ont un style différent. Ils partagent leur expérience avec de précieux conseils. C’est une chance d’évoluer avec eux."

Varane sur Kimpembe

"Il a évolué dans son club. Il connaît bien le groupe. Il a continué à progresser. Il a de grandes qualités. Il est performant en club et en sélection. On le voit très serein dans le groupe et sûr de ses forces. Il est là depuis un moment et il réussit toujours à répondre présent et tirer le groupe vers le haut. C’est un joueur important pour nous."

Varane sur la forme des Bleus

"On a trois matchs à jouer, dont un dans deux jours. C'est pas simple avec les déplacements. C'est une question d'adaptation. Mais on ne peut pas jouer en ayant peur de se blesser. Il faut se donner à fond. Le coach gère les temps de jeu. Il y a beaucoup de communication. On donne le maximum quand on est sur le terrain pour être prêts et performants."

Varane sur le calendrier infernal

"C'est toujours un plaisir de venir en sélection. C'est une saison particulière, qui a commencé sans pré-saison. J'ai déjoué 36 matchs avec Madrid. C'est une saison assez éprouvante. Mais la préparation physique au quotidien, la récupération, le travail invisible, c'est d'autant plus important. Ce n'est pas évident, mais on arrive dans le sprint final de la saison, avec l'Euro au bout. On est motivés, c'est très stimulant pour nous."

Varane va s'exprimer

Après Didier Deschamps, c'est au tour de Raphaël Varane de se présenter face aux médias. Le défenseur du Real Madrid va arriver d'un instant à l'autre.

C'est tout pour le passage de Didier Deschamps

A 16h30, Raphaël Varane succèdera au sélectionneur et prendra la parole devant la presse.

Deschamps sur un Covid pesant sur les joueurs et les matchs

"Cela ne date pas d'aujourd'hui. C'est anxiogène mais je ne me plains pas. Pour un sportif, c'est la tête qui commande les jambes. C'est un contexte particulier avec des stades vides et des matchs tous les trois jours ou les tests. Tout est lié car la situation est quand même stressante et l'aspect psychologoque peut en prendre un coup. [...] Si on nous avait dit qu'il y aurait la même chose un an après le confinement. On ne va pas se plaindre car les footballeurs et moi on peut exercer notre métier. C'est particulier et oui il y a des répercussions sur l'aspect mental et psychologique."

Deschamps sur son regard sur l'Euro Espoirs

"Je serai attentif. J'aurais un oeil jeudi. Dimanche et la semaine prochaine ils jouent en simultané et j'ai confiance en Sylvain Ripoll pour me dire les choses. Certains joueurs sont déjà venus avec nous et je les ai laissés à disposition de Sylvain."

Deschamps sur des potentiels soucis physiques

"Non, il n'y a pas de blessure irrémédiable. Les joueurs ont toujours des petits soucis mais il n'y a pas de problème rendant les joueurs indisponible pour l'entraînement ou et surtout pour le match de mercredi."

Deschamps sur Ousmane Dembélé et sa finition

"C'est un joueur qui a montré ses qualités très tôt. il est encore jeune et si on ne l'a pas vu c'est à cause des blessurses. Là il arrive à enchaîner. Il pourrait marquer plus et gagner en efficacité. Ce serait une bonne chose pour lui, son équipe et pour nous mais il a déjà un très bon niveau. En gagnant en maturité on fait peut-être de meilleurs choix mais Ousmane a cette capacité à créer des différences même s'il ne finit pas toujours bien. C'est là où c'est le plus difficile de bien choisir comment finir mais il a la capacité à faire marquer. Il a edes fulgurances mais il pourrait avoir plus de constance du début à la fin d'un match. Je préfère regarder ses qualités mais tous les joueurs ont des pétits défauts. On parle d'un joueur au très haut niveau depuis des années et qui est encore très jeune."

Deschamps sur la progression de Varane et un potentiel départ du Real

"Progresser, c'est quelqu'un que j'ai pris depuis le tout début. C'est un joueur de très haut niveau depuis de longues années. Ce n'est pas un défenseur de duel mais il y est très bon et et très bon dans l'anticipation. C'est un cadre. Il ne m'a pas parlé d'envie de bouger ou d'aller à l'extérieur. Comme d'autres il peut être amené à bouger mais ce n'est pas d'actualité aujourd'hui."

Deschamps sur la rotation des gardiens

"Je dégage en touche, on verra. J'en discuterai d'abord avec les joueurs. Non pas que j'ai prévu quelque chose. Hugo doit jouer mercredi. Je sais que je peux m'appuyer sur Steve, Mike et Alphonse, sur d'autres gardiens de bon niveau. Je suis focalisé sur le premier match."

Deschamps sur le manque de travail collectif entre les matchs

"Il n'y a pas vraiment de nouveaux sur ce matchs. Il y a les entraînements mais le match aussi nous donne des enseignements. Je sais bien que les joueurs amenés à jouer tous les trois jours. Les joueurs se gèrent aussi. La seule vérité c'est eclle du match. C'est mieux de pouvoir travailler les séquences offensives ou défensives mais là je ne me pose pas la question. On a eu un rappel à l'ordre contre la Finlande et le haut niveau ne pemret pas le moindre relachement."

Deschamps sur ses systèmes de jeu

"C'était le moment de voir autre chose à l'automne. Il y a un système que l'on connait bien car on a été performants. C'est le système le plus rationnel pour occuper au mieux la surface du terrain. C'est un 4-2-3-1 ou 4-4-2. C'est le mieux organisé sur le terrain mais on s'adapter aussi l'adversaire. On choisit le système et les joueurs pour faire en sorte d'être le plus dangereux et le plus performant face à l'adversaire."

Deschamps toujours sur les cadences et les trois matchs

"Je fais en sorte de tout comprendre. On ne m'a pas sollicité pour savoir si c'était mieux ou pas bien. Je ne cache pas qu'en termes d'organisation, les trios matchs avec deux à l'extérieur cela amène des complications. Je subis, on subit mais je ne mets personne en cause. Cela demande en amont, sur la planification, beaucoup de temps pour être vigilant à chaque chose. Cela peut faire beaucoup mis bout à bout et cela peut faire la différence."

Deschamps sur les cadences infernales et le manque de préparation sur le fond

"Pas de frustration, le maître-mot c'est de s'adapter. On ne peut pas faire de séance spécifique mais c'est la vie de toues les sélectionneurs. Les joueurs ont des calendriers surchargés et on leur dit qu'il faut gagner tous les trois jours. Il y a une fatigue physique et mentale pour tous les joueurs internationaux. Depuis huit ans, c'est vraiment dans la phase de préparation avant une compétition que l'on peut travailler. Là l'important c'est la récupération. D'où l'immportance du vécu et des repères entre les joueurs. Mieux c'est quand le noyau dur est là. Même si j'ai le privilège d'avoir des joueurs intelligents et de très haut niveau, c'est un acquis important."

Deschamps sur Kimpembe

"Il reste sur de très bonnes performances avec nous. En étabnt au PSG, il a eu un enchaînement de matchs et a confirmé sa bonne forme même s'il peut être moins bien sur un match. Il est à un bon niveau, il a gagné en maturité. Il est dans de bonnes dispositions. Il fait partie des quatre défenseurs et a plutôt eu une bonne entente avec Varane. Je peux aussi avoir d'autre associations mais il reste sur un niveau de performances intéressant."

Deschamps sur le stage si particulier

"Pas de peur ou de crainte pour l'organisation. Il y a des particularités avec les longs déplacements ou le décalage horaire. On sera vigilant sur les moindres détails et on fera des aménagements. La situation sanitaire est connue, avec des restrictions. C'est un stage compliqué avec les trois matchs et les deux longs déplacements notamment au Kazakhstan où on restera longtemps dans les airs. On sera aux petits soins pour aider les joueurs à bien récupérer."

Deschamps sur la rotation

"L'Ukraine c'est un adversaire direct, une très bonne équipe. On est focalisé sur ce match. On ne va pas anticiper sur la suite. Je vais faire en sorte de mettre la meilleure équipe mais j'aurais des choix à faire s'ils sont tous disponible. On analysera ensuite ce match et on verra pour la suite. [...] Je ne vais pas anticiper et me faire des noeuds au cerveau. Le plus important c'est d'avoir les données sur ce premier match. Il faut faire en sorte de bien commencer une compétition avec ce premier match chez nous face à l'Ukraine. On doit obtenir les trois points

Deschamps sur le collectif et la volonté de certains de trop en faire

"Le pire ce serait de pas faire ou de rester avec le frein à main. Il y aura de la rotation lors des trois matchs."

Deschamps sur la forme physique des Bleus

"Du fait du temps de jeu, certains peuvent revenir de blessure ou manquer de temps de jeu. Là on est surtout sur la récupération à J-2 du match. Tous les joueurs sont heurex c'être là, ils se connaissent. C'est une parenthèse privilégiée pour eux avec un programme chargé. Je n'ai pas de baguette magique mais on va faire en sorte de récupérer tout le monde. Ils sont tous à disposition pour le match de mercredi."

Deschamps sur les objectifs des Bleus

"Merci de me rappeler qu'il y a l'obligation de gagner. On commence une longue phase de qualifications. On veut gagner les matchs en maîtrisant au maximum toutes les situations. La ligne directrice est la même, c'est imposer à l'advrsaire et le mettre en difficulté pour se créer des occasions, marquer des buts et obtenir la victoire à la fin de chaque match."

Tous les joueurs sont arrivés à Clairefontaine

Entraînement ce lundi soir et départ martin matin à Enghien pour l'entraînement de l'équipe de France.

LT

Les Bleus contraints au huis clos au Kazakhstan

Après l'Ukraine, l'équipe de France se rendra à Noursoultan pour affronter le Kazakhstan dimanche soir. Un duel qui pourrait se tenir à huis clos en raison du confinement décrété dans la capitale pour lutter contre le coronavirus.

Varane ne prend pas position sur le cas Benzema

Cadre de Didier Deschamps chez les Bleus, Raphaël Varane est aussi le coéquipier de Karim Benzema au Real Madrid. Le défenseur tricolore refuse de choisir entre les deux et l'a confirmé aux médias ce lundi. Nul doute que le sélectionneur français sera à noueveau interrogé sur le dossier Benzema.

Bonjour à tous

Dès 14h, suivez en direct commenté sur RMC Sport le passage de Didier Deschamps face à la presse. Plus tard dans l'après-midi, ce sera au tour de Varane de se présenter devant les journalistes à Clairefontaine. Mercredi, les Bleus affronteront l'Ukraine lors de la première journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

RMC Sport