RMC Sport

Equipe de France: Lenglet explique comment Griezmann s'intègre au Barça

Depuis Clairefontaine, le défenseur des Bleus, Clément Lenglet, est revenu ce mardi sur l'intégration un peu compliquée d'Antoine Griezmann au Barça, et sur le rôle de Lionel Messi dans le vestiaire catalan.

Solidement installé dans la défense centrale du Barça, pour sa deuxième saison en Catalogne, Clément Lenglet a vu arriver l'été dernier un nouveau compatriote, en la personne d'Antoine Griezmann. Et a depuis assisté aux débuts mitigés de l'attaquant français sous le maillot blaugrana. Interrogé ce mardi sur ce sujet, depuis le rassemblement des Bleus à Clairefontaine, l'arrière a livré une analyse intéressante.

"Ce n’est pas simple de s’intégrer dans un club comme le Barça, a-t-il d'abord expliqué à la presse. Il y a des joueurs qui sont déjà en place, qui ont un vécu commun. Il y a aussi une manière de jouer particulière, avec un jeu de position qu’Antoine n’avait pas l’habitude de pratiquer à l’Atlético, où il partait de beaucoup plus loin. Il faut un temps d’adaptation pour se sentir au mieux sur le terrain et performer."

"Ce n’est pas Leo qui vient nous donner des ordres ou nous réprimander"

Et de rentrer davantage dans les détails: "A Barcelone, on essaie de récupérer le ballon le plus haut possible, de faire de gros efforts sur 20-30 mètres, poursuit Lenglet. A l’Atlético, c’était un peu différent, ils se repliaient plus bas et sortaient sur des courses de 50-60 mètres. Ce sont des choses qu’il faut assimiler, ça prend du temps. Physiquement ce ne sont pas les mêmes efforts, et mentalement aussi il faut se préparer à ce genre de choses. Mais Antoine le fait à l’entraînement, au quotidien, et ça se passera de mieux en mieux pour lui, j’en suis persuadé."

Sur la même thématique, Lenglet a également évoqué un point sensible: la personnalité de Lionel Messi. Alors que l'on prête à l'Argentin une relation très froide avec Griezmann, aussi bien sur qu'en dehors du terrain, l'ancien Nancéen a livré sa vision des choses. "Messi? C’est quelqu’un de très calme, comme je l’ai déjà dit. Il est très posé, très naturel, quand on arrive dans un groupe comme le Barça on fait attention à ce qu’on fait, mais ce n’est pas Leo qui vient nous donner des ordres ou nous réprimander, assure-t-il. C’est quelqu’un de simple, qui nous laisse jouer, avec Antoine ça s’est passé de la même manière que pour moi. Petit à petit le dialogue se fait, on commence à parler. Il a un noyau très fort autour de lui, il s’entend très bien avec Luis (Suarez), mais il reste ouvert. On peut parler de plein de choses avec lui, et pas seulement de football. Il nous aide au quotidien."

CC avec AA et LT