RMC Sport

Equipe de France: "le grand frère idéal", pourquoi Mbappé est le chouchou des enfants

En feu depuis le début de la Coupe du monde, et très attendu ce samedi face aux Anglais en quarts de finale (20h), Kylian Mbappé va encore voir grimper sa cote de popularité, notamment auprès d'un jeune public qu'il fascine.

Il est peut-être le seul à résister à la tornade Kylian Mbappé. Du haut de ses 23 ans, l’insatiable attaquant des Bleus et du PSG a pris l’habitude de tout renverser sur son passage. Affoler les compteurs, empiler les trophées, étaler toute sa classe sous nos yeux ébahis, voilà à quoi ressemble son quotidien. Et pourtant, un homme continue de faire mieux que lui depuis trois ans. En 2020, 2021 et 2022, le gamin de Bondy a été battu à chaque fois par… Soprano au classement annuel des personnalités préférées des 7-14 ans établi par le célèbre Journal de Mickey. Cette année, il a même dû se contenter de la troisième place, devancé par le chanteur marseillais Soprano et Miguel Mattioli, plus connu sous le nom de Michou, jeune vidéaste aux huit millions d’abonnés sur Youtube. Mais qu’il se rassure, Mbappé a de fortes chances de retrouver le trône sur lequel il était monté en 2019. Et tant pis pour Soprano.

"Si les Bleus vont loin à la Coupe du monde, il risque de tout fracasser dans le prochain sondage. C’est bien parti", confie à RMC Sport Edith Rieubon, rédactrice en chef du magazine destiné aux 9-12 ans. Evidemment, c’est d’abord par ses exploits sur le terrain que Mbappé suscite autant d’admiration. La jeune génération fantasme le même destin rêvé que le Parisien, machine à marquer et cauchemar des défenses à la Coupe du monde avec déjà cinq buts inscrits avant d’affronter l’Angleterre ce samedi (20h) en quarts de finale. Il suffit de se rendre dans un club de la région parisienne pour mesurer l’aura du phénomène. Les avis sont unanimes et ici personne ne vous parle de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo ou Erling Haaland. "C’est le meilleur parce qu’il court vite et c’est lui qui crée tout le temps le danger. Il fait des dribbles et il est très fort. On l’aime beaucoup. On aimerait être comme lui. C’est lui qui mène le jeu et il fait des bonnes passes. Il court vite, on dirait un guépard", racontent Gabriel et Ethan, jeunes pensionnaires de 8 et 9 ans du Levallois Sporting Club Football.

"Il est inspirant"

Leur copine Fatimatou a des étoiles dans les yeux lorsqu’elle parle de son idole, flashée à 35km/h et surtout auteur d’un doublé éblouissant contre la Pologne en huitièmes de finale (3-1): "Il met beaucoup de buts. Je sais que c’est le footballeur le plus rapide. Je voudrais bien être comme lui quand je serai grande, j’aimerais aussi être une grande attaquante." "Je regarde quasiment tous les matchs du PSG et il met la moitié des buts", résume plutôt bien leur camarade Paul. Mais ses performances d’extraterrestre n’expliquent pas tout. Lorsqu’on a 10 ou 11 ans, savoir combien de passes décisives a offert Mbappé cette saison ou pourquoi il est plus à l’aise quand il est associé à un attaquant capable de fixer les défenses n’est pas ce qu'on retient en premier. "En plus d’avoir un talent fou, il est inspirant. Si Soprano ressemble au père idéal, Mbappé est le grand frère idéal, celui que tous les enfants aimeraient avoir. Il y a une identification forte. On sait qu’il est très attaché à sa famille, qui lui a transmis des valeurs importantes. Ça compte beaucoup", souligne Edith Rieubon, qui met en avant "l’engagement associatif très fort" du champion du monde 2018.

Une générosité qui prend plusieurs formes. En mars 2020, dès les premiers jours du confinement, Mbappé avait apporté son soutien aux personnes les plus fragiles et en situation de grande précarité en faisant un don à la Fondation Abbé Pierre. Ce qui avait permis de financer des actions de première urgence : accès à l'eau et à l'alimentation, mise à l'abri de personnes sans domicile fixe, financement de maraudes… Un exemple parmi tant d'autres. Celui qui redistribue régulièrement à des nobles causes le montant de ses primes perçues en sélection a aussi monté sa propre association. Avec "Inspired by KM", son objectif est de favoriser la réussite de jeunes issus de différents milieux sociaux jusqu’à leur entrée dans la vie active. "Oui, c’est vraiment l’idée. C’est de leur tendre la main, d’avoir un premier relais pour entrer dans la vie active. Je sais ô combien c’est difficile d’avoir cette aide et je pense que c’est de mon devoir maintenant que je suis passé de l’autre côté de tendre la main. Après je n'ai pas forcément envie qu’ils deviennent des joueurs de foot et je pense qu’il n’y en a aucun qui joue vraiment au foot. Qu’ils aient leur rêve à eux. On ne veut rien leur imposer mais les accompagner. C’est le mot d’ordre de cette association", expliquait-il l’été dernier sur BFMTV.

Une générosité sincère

Par ailleurs parrain de l'association "Premiers de cordée", qui cherche à embellir le quotidien d’enfants hospitalisés à travers diverses initiatives, Mbappé multiplie les projets pour tendre la main à une génération qui salue également ses prises de position, que ce soit sur les violences policières ou le racisme. "Ses engagements forcent le respect. Il est irréprochable, hyper impliqué auprès d’associations et il n’a pas de casserole, pas d’image provocatrice. C’est un peu la même chose pour Antoine Griezmann (huitième du dernier classement du Journal de Mickey). Cette année, Mbappé a aussi rejoint le spectacle des Enfoirés, un événement très apprécié par les enfants. Il donne en plus l’impression d’être accessible, proche de son public", appuie Edith Rieubon. Aux quatre coins du pays, Mbappé apparaît comme un exemple à (essayer de) suivre, lui qui assume ce statut de "leader générationnel" à la trajectoire fascinante. "Il apparaît comme un modèle de réussite pour ces jeunes. Il a l'air sympathique, content d'être en équipe de France, d'exercer son métier de footballeur. Il croise différentes tendances qui courent dans la société française. Est-ce que les jeunes des banlieues sont des gens bien? Est-ce que les footballeurs sont des gens bien? Il est tout ça. Oui, ils sont bien", soulignait le sociologue du sport Patrick Mignon, en 2018, auprès du Parisien.

Entre ses prestations XXL chaque week-end, sa communication soignée et son implication sincère dans le milieu associatif, Mbappé dénote, émerveille auprès des enfants. Ce qui contraste avec le regard que peuvent poser sur lui ses détracteurs, convaincus que chez le numéro 10 tricolore la frontière est parfois tenue entre confiance en soi et arrogance. "Je n'ai jamais eu pour habitude de me cacher, disait Mbappé en juin au micro de BFMTV. Je n’ai pas envie de me contenter de seulement jouer au football et rentrer chez moi. Je suis un homme de cette société comme tout le monde, tout le monde donne son avis, c’est juste que ma voix porte un peu plus. Mais, j’essaie vraiment d’agir en fonction de mes valeurs et de mes principes. (...) Et ça permet de laisser une trace autre que le football, laisser une trace en tant qu'homme, parce que ma vie de footballeur, elle va s'arrêter." Heureusement, ce n'est pas prévu dans l'immédiat. Et avant de songer à la retraite, il y a déjà une deuxième Coupe du monde à aller chercher au Qatar. Et pour "Kyk's", une première place à récupérer dans le cœur des kids.

Rodolphe Ryo avec Maria Azé