RMC Sport

Espoirs: "Ça me fait plaisir de jouer à mon vrai poste", un nouveau message de Cherki à Bosz ?

Depuis son apparition en équipe de France Espoirs, Rayan Cherki épate. La grande promesse de l’OL a inscrit un nouveau but ce jeudi, lors du carton des Bleuets face à l’Arménie (7-0). Le quatrième en trois matchs. A un poste qui lui convient.

Deux rassemblements, trois rencontres seulement disputées mais déjà un statut d’incontournable en équipe de France Espoirs. Ce jeudi, ce sentiment naît en octobre s’est confirmé à Grenoble lors du carton des Bleuets face à l’Arménie (7-0) lors des qualifications pour l’Euro Espoirs 2023. Une démonstration durant laquelle Rayan Cherki a inscrit un superbe but sur coup franc.

Il s’est par ailleurs montré très à l’aise dans ses percussions, ses dribbles. Un Cherki qui avait été aligné en soutien d’Arnaud Kalimuendo dans une attaque à deux avec Sofiane Diop et Amine Adli en soutien sur les côtés. Un rôle qui lui convient parfaitement comme il l’a rappelé après la rencontre : "Ça me fait plaisir de jouer à mon vrai poste, c’est là que je me sens le mieux, a-t-il souligné après la rencontre. Nous avons eu aussi une attaque bien complémentaire qui fait qu’on n'a pas besoin de se parler pour se trouver. C’est ce qui a fait notre force ce soir."

Un temps de jeu en légère hausse à l’OL

Une réaction qui pourrait passer comme un nouveau message adressé à Peter Bosz qui l’utilise avec parcimonie à l’OL, soit sur les côtés, soit seul en pointe. Après son entrée fracassante chez les Bleuets en octobre, Rayan Cherki avait regretté son manque de temps de jeu à Lyon, espérant alors que ses performances avec les Espoirs allaient lui offrir plus de minutes avec l’OL.

"J’espère avoir ma chance maintenant en club, avait-il déclaré. Maintenant, on va rentrer en club et on espère que ça paiera aussi en club. J’espère pouvoir marquer mon premier but en Ligue 1 (cette saison) dès samedi (contre Monaco)."

Un message en partie entendu par Bosz qui l’avait titularisé face à l’ASM. Depuis ces 65 minutes disputées contre Monaco, sans marquer, Cherki a connu deux maigres entrées en jeu contre Lens et Rennes en Ligue 1 ; et une en Ligue Europa face au Sparta Prague.

MI avec Edward Jay à Grenoble