RMC Sport

Euro 2021: la préparation physique des Bleus en cause

Évincés par la Suisse dès les huitièmes de finale de l’Euro, les Bleus ont rencontré plusieurs problèmes qui les ont conduit à cet échec, dont une préparation physique douteuse.

Le parcours des Bleus lors de cet Euro, achevé sur une piteuse élimination contre la Suisse dès les huitièmes de finale, alors que la France était considérée comme la grandissime favorite de la compétition, s’apparente à un fiasco pour les hommes de Didier Deschamps. Les Bleus ont semblé tantôt perdus, tantôt "cramés" physiquement et à bout de souffle.

La préparation physique serait assez largement remise en cause par le vestiaire de l’équipe de France. Certains cadres ont ainsi fustigé une préparation trop intense, et ce, dès le début du rassemblement. "Trop fort, trop vite" à en croire le vestiaire, qui estime être arrivé à la compétition dans le creux, et non dans la phase ascendante, à 100% ou presque, au moment d’aborder le vif du sujet.

Grégory Dupont pour remplacer Cyril Moine ?

Dans l’œil du cyclone, Cyril Moine, placé à ce poste de préparateur physique de l’équipe de France après la Coupe du monde 2018 en Russie. Cyril Moine devrait d’ailleurs être l’un des premiers fusibles à sauter. Didier Deschamps envisagerait déjà de rappeler Grégory Dupont, parti au Real Madrid en 2018 après avoir emmené les Bleus à la victoire lors de la Coupe du Monde. Il est libre aujourd’hui.

Didier Deschamps et Noël Le Graët, qui s'entretiendront lundi ou mardi prochain, devraient dessiner ensemble les contours du nouveau staff de l’équipe de France côté terrain donc, mais aussi coté administratif. Florence Hardouin, cheffe de délégation dont les rapports avec Noël Le Graët ont toujours été froids, pour ne pas dire glaciaux, sera l’un des enjeux de cette restructuration administrative. Noël Le Graët ne poussera pas pour sa reconduction, alors que Didier Deschamps apprécie le travail de Florence Hardouin.

TM, JRe et MBo