RMC Sport

France 98: "On a du mal à imaginer que les gens nous aiment encore", apprécie Dugarry

Dugarry

Dugarry - AFP

Vingt ans après, les champions du monde 1998 ont été dignement fêtés mardi et ont eu droit à un vibrant hommage lors d’une rencontre de gala contre une sélection d'anciennes gloires du football. Retour sur cette soirée avec Christophe Dugarry et Frank Lebœuf.

Comme il y a vingt ans. Avec simplement quelques kilos en plus pour certains et un peu moins de cheveux. Devant près de 30.000 fans réunis à la U Arena, les champions du monde 1998 ont fêté mardi leur titre à l’occasion d’une rencontre de gala contre une sélection d’anciennes gloires (3-2), renforcées par la légende du sprint Usain Bolt. "C’était super. Il faut remercier les gens, on a du mal à imaginer qu’ils nous aiment encore et qu’on a encore de l’importance pour eux. On l’a vu hier" a raconté ce mercredi Christophe Dugarry dans l’émission Team Duga.

"Beaucoup d'émotions"

"Les places sont parties en deux jours, c’était plus rapide que pour les Rolling Stones. C’est beaucoup d’émotions. C’était peut-être la dernière fois qu’on jouait tous un match à 11. C’était difficile et usant, mais c’était génial de partager ça avec nos potes", a ajouté le membre de la Dream Team RMC Sport, qui s’est bien amusé malgré sa sortie sur blessure en première période. Même constat pour Frank Lebœuf. "J’ai passé une super soirée. C’était frustrant, parce que ma cuisse gauche n’a pas tenu", a-t-il expliqué, se disant impressionné par le niveau de certains de ses anciens coéquipiers.

Les podcasts de Team Duga

"Certains ont bien tenu, comme Laurent Blanc et Bixente Lizarazu, qui a mis deux ou trois tacles à Usain Bolt. Zizou a toujours de l’élégance. Vincent Candela a fait quelques bons petits dribbles", a détaillé Lebœuf.

RR