RMC Sport

France-Allemagne: les Bleus ont récupéré un morceau de l'ULM accidenté

À quelques secondes du coup d'envoi du match France-Allemagne (1-0), le pilote d'un ULM de Greenpeace a provoqué un incident en voulant se poser sur la pelouse de l'Allianz Arena. Selon Le Figaro, un morceau de l'hélice de l'ULM a été récupéré par les Bleus qui vont le conserver en souvenir au musée de l'équipe de France.

Un drame a été évité de justesse à l'Allianz Arena ce mardi soir en amont du coup du coup d'envoi de la rencontre France Allemagne (1-0). Un ULM de Greenpeace, piloté par un activiste, avec inscrit sur sa voile "Kick out Oil" ("Dehors le Pétrole"), a heurté un câble de l’Allianz Arena à Munich.

Pas loin de finir dans le public, l’ULM est parvenu à redresser sa course au dernier moment, frôlant les spectateurs situés au niveau des tribunes basses du stade au moment de sa descente. Des débris ont été projetés devant le banc de l'équipe de France.

>> Euro: les infos en direct

D'après les informations du Figaro, un morceau de l'hélice a même été récupéré par les Bleus qui vont conserver le débris en souvenir au musée de l'équipe de France.

Plus de peur que de mal mais l'incident a tout de même fait deux blessés, un caméraman et un officiel. Le médecin de l'équipe de France, Franck Le Gall, aurait d'ailleurs apporté les premiers soins aux blessés.

Greenpeace s'excuse après l'incident

L'incident dénoncé par l'UEFA comme "un acte inconsidéré", Greenpeace a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux : "Cette action n’a jamais eu l’intention de perturber le jeu ou de blesser des gens. Nous espérons que personne n’a été blessé sérieusement. Nos actions sont toujours pacifiques et non violentes. Hélas, tout ne s’est pas passé comme prévu, nous en sommes désolés."

Le pilote a en réalité perdu le contrôle de son appareil et a failli s'écraser dans les tribunes en heurtant les câbles de la "Spider Cam", provoquant une belle frayeur à Didier Deschamps et son staff technique.

"Je pensais que c’était quelque qui était prévu, au départ. On a frôlé le drame. Ce n’est pas passé loin. Il y a une personne dans le public qui a eu un petit souci. Ça aurait pu être bien plus grave que ça. Quant à nous, sur le banc avec Guy (Stéphan), on s’est réfugié un peu… J’ai une petite bosse, parce que j’ai tapé un peu le haut du banc. On a frôlé un drame encore une fois", a indiqué le sélectionneur des Bleus après la rencontre.

Luca Demange