RMC Sport

France-Allemagne: pour s’affirmer et venger les garçons

L’équipe de France affronte l’Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde féminine, ce vendredi à Montréal (22h). L’occasion pour les partenaires de Louisa Necib de s’offrir un succès historique face à un pays qui les a tant fait souffrir par le passé.Votre chapo ici

Elles vont les regarder droit dans les yeux. Pour bien leur faire comprendre que la donne a changé. Après avoir subi la loi des Allemandes pendant des années, les Françaises n’ont plus peur de leur bête noire. Et elles comptent bien le prouver ce vendredi en quart de finale de la Coupe du monde (22h). Dans le stade olympique de Montréal, les Bleues ont l’occasion de solder un passé douloureux, fait d’humiliations et de raclées mémorables. Pour mieux se dégager l’horizon.

« Le complexe par rapport à l’Allemagne est terminé, assure Eugénie Le Sommer. Le fait d’avoir fait des bons résultats contre elles en amical nous a donné de la confiance. Ça a aussi montré qu’on n’avait rien à leur envier et que physiquement, on était présentes. On y va avec nos armes. On sait qu’on peut y arriver. » Elles le savent encore plus depuis le 25 octobre dernier. Depuis qu’elles sont allées s’imposer chez la meilleure équipe d’Europe en amical, pour la première fois de leur histoire (0-2).

Henry : « On n’a rien à leur envier »

« L’équipe de France a un gros potentiel, estime Amandine Henry. Si on regarde à chaque poste, on a des joueuses qui sont aussi fortes, voire meilleures par rapport à l’Allemagne. On n’a rien à leur envier. Maintenant, à nous de le démontrer. » Ça passe par une performance historique. Jamais la France n'a battu la Mannschaft en compétition officielle. C’est le moment.

« On sait que l’Allemagne est une très grande équipe. Elles ont des titres à la pelle. Il faut s’attendre à ce que ce soit difficile mais il faut montrer qu’on est là et que nous aussi, on peut être une grande équipe, lance Jessica Houara-d’Hommeaux. Ça va être la clé. Si on les regarde jouer, on va perdre le match. Il faut les craindre, mais pas trop. Il faut être sûres de nos forces. »

Houara : « Ce serait bien pour le foot français »

L’an passé, les partenaires de Karim Benzema avaient chuté dans les mêmes circonstances au Mondial brésilien. 1-0 contre l’Allemagne en quarts. Les Bleues ont l’occasion de remettre les compteurs à zéro. « Il y a une petite revanche à prendre pour les garçons, reconnait Houara-d’Hommeaux. Ce serait bien pour le foot français en général. J’espère que cette fois, ce sera nous la bête noire de l’Allemagne ! »

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur