RMC Sport

France-Belgique: "C'est le plus beau jour de mon existence", l'immense joie de Mbappé

Intenable et sans cesse disponible pour ses coéquipiers, Kylian Mbappé a été l'un des principaux artisans de la victoire de l'équipe de France ce mardi face à la Belgique (2-0), synonyme de qualification pour la finale de la Coupe du monde. Le Parisien assure avoir vécu "le plus beau jour" de sa jeune carrière.

Seulement 19 ans et déjà en finale de la Coupe du monde. Kylian Mbappé disputera dimanche (17h) le match le plus important de sa jeune carrière. Ce sera face à l’Angleterre ou la Croatie. "Je n’ai pas les mots. Franchement, c’est le rêve de toute une vie. On en a tous rêvé", a-t-il confié au micro de RMC après la victoire de l’équipe de France, ce mardi, face à la Belgique (1-0). Encore une fois en grande forme, le Parisien a fait souffrir l’arrière-garde belge par ses percussions, ses dribbles, ses accélérations et même par ses talonnades folles.

"Je vais peut-être me réveiller plus tard"

"Il n’y a pas de 'je', pas de 'il'; on a tous rêvé de ça dans notre enfance. Il va falloir essayer de redescendre, ce n'est pas facile. Il reste un match et la coupe n'est pas encore là. On a toutes les raisons d’y croire. On a tous fait les efforts, personne n’a triché. Même moi qui d’habitude suis un peu tricheur… En demi-finales, tu ne peux pas tricher. T’es obligé de te replacer. Tu donnes tout ce que tu as"¸ a poursuivi Mbappé, si précieux pour faire des différences. "C'est fou ! Je vais peut-être me réveiller plus tard. J'arrive à peine à parler. C'est le rêve de toute une vie quoi !", s’est-il félicité.

"C'est le plus beau jour de ma carrière, de mon existence, de ma future vie ! J'espère que la finale sera encore plus belle", a ajouté le Parisien, qui a également eu une pensée pour les supporters français. "J'imagine les scènes en France. On a tout donné, on n'a plus rien, plus de jus mais on est content et fier. On sent que tout un pays et derrière nous. Il n'y a pas de mots pour ça." Et ce pays n’espère maintenant qu’une seule chose : un triomphe des Bleus dimanche.

RR avec MBo