RMC Sport

France-Danemark: Giroud, Koundé, Varane, Deschamps... les Bleus totalement sous le charme de Mbappé

Les joueurs et le sélectionneur de l’équipe de France ont salué la performance de celui qui s’impose naturellement comme le patron des Bleus dans cette Coupe du monde: Kylian Mbappé, auteur dd'un doublé, contre le Danemark, qui qualifie la France pour les huitièmes du Mondial.

L’absence de Karim Benzema a eu pour effet de placer les responsabilités de l’attaque entre les mains de Kylian Mbappé, et les responsabilités, le prodige de Bondy adore ça. Il s’en nourrit. Jamais rassasié, que ce soit avec le Paris Saint-Germain, il en redemande, désireux de marquer l’histoire du football de son empreinte. "Kylian, il sait faire, il a l'habitude d'avoir tout sur le dos, de recevoir cette pression", appuyait cette semaine le milieu Eduardo Camavinga.

La Coupe du monde 2018 l’a révélé aux yeux du monde entier, l’édition 2022 au Qatar pourrait asseoir son statut d’attaquant-star de la prochaine décennie. Mbappé se savait attendu, et il a pour l’instant répondu présent. Débordant d’activité lors du premier match, Mbappé avait lancé sa Coupe du monde avec une passe décisive et un but. Samedi, il a offert la victoire et la qualification aux Bleus avec un doublé dans la dernière demi-heure après une première période avec du déchet.

"Il est monté en puissance si je puis dire, dans ce match", le félicite Olivier Giroud, lequel noue une vraie relation d’amitié avec Mbappé depuis plusieurs semaines. Si la réussite a semblé le fuir au cours de la première heure, Kylian Mbappé n’a jamais cessé d’insister et de croire en sa bonne étoile dans cette compétition, jusqu’à cette récompense, avec une reprise du pied droit sans contrôle, sur un service en retrait de Théo Hernandez.

Deschamps: "Un joueur hors norme"

"C'est un travail collectif, mais c'est toujours le talent qui fait la différence, souligne Raphaël Varane. Avoir Kylian Mbappé, ça aide. C’est un joueur de grand talent, qui marque des différences." Et écrit l’histoire. Attendu comme le leader des Bleus, Kylian Mbappé est devenu l’égal de Zinedine Zidane avec 31 buts en Bleu, dépassant même Thierry Henry au nombre de buts inscrits dans une Coupe du monde (7), à égalité avec l’Argentin Lionel Messi, à seulement 23 ans.

"Kylian, c'est un joueur hors norme, salue Didier Deschamps. Il a cette capacité à pouvoir être décisif, à faire des différences, même si les adversaires prennent des dispositions. Le fait d'avoir aussi d'autres joueurs autour de lui qui amènent du danger, cela lui permet d'être un peu plus libéré. Et au-delà de ses énormes qualités, il s'inscrit dans un collectif, il fait beaucoup d'efforts. Il s'est fixé cet objectif de la Coupe du monde et l'équipe de France aura besoin d'un très bon Kylian. C'est un leader."

Un leader tourné vers le collectif et l’ambition d’accrocher cette troisième étoile, en témoigne sa rage de vaincre crié devant un parterre de supporters sur le but de la victoire. "Kylian, on le connaît tous, sur toutes les compétitions il veut marquer son empreinte et il est en train de le faire, constate Jules Koundé. "Je l'ai félicité publiquement. Il mérite. Il est décisif à tous les matches, c'est super pour lui et pour l'équipe", se réjouit Olivier Giroud. Surtout que la détermination et la joie de vivre qui irradie de Mbappé paraît rejaillir sur le reste du groupe.

QM