RMC Sport

France-Finlande: Griezmann regrette les occasions manquées de Thuram

En commentant la défaite 2-0 des Bleus en amical contre la Finlande, Antoine Griezmann a estimé que le match aurait pris une toute autre tournure si les occasions françaises avaient été concrétisées en début de rencontre. Notamment par le petit nouveau Marcus Thuram.

Pour Antoine Griezmann, les Bleus ont payé cher leur manque de réalisme dans les vingt premières minutes. Après le coup de sifflet final de la défaite 2-0 de l'équipe de France contre la Finlande, ce mercredi soir en match amical à Saint-Denis, l'attaquant du FC Barcelone a mis en avant les quelques occasions manquées par le néo-international Marcus Thuram avant l'ouverture du score adverse: "On a eu deux-trois occasions. S'il les met au fond, c'est un autre match".

"On n'était pas dedans"

Parmi ces situations, Marcus Thuram, dont c'était la première sélection, a trouvé la barre transversale en reprenant de la tête un corner de Lucas Digne (15e). Il a ensuite manqué de réussite avec une volée sur une ouverture parfaite de Léo Dubois (17e).

"Mais on n'était pas dedans", a néanmoins admis le champion du monde 2018, devant les caméras de M6. "Après, ils étaient bien organisés derrière et on a eu beau mettre du monde, on n'a pas su trouver les occasions et faire du danger", a-t-il aussi déclaré. 

"Maintenant, il faut regarder ce qu'on a fait de mauvais et penser déjà à samedi", a conclu Antoine Griezmann, faisant référence au déplacement au Portugal pour l'avant-dernière journée de la Ligue des nations (20h45). Le vainqueur entre ces deux équipes, actuellement à égalité, sera assurée de finir en tête du groupe 3. Après ce choc, les Bleus reviendront dans l'Hexagone pour conclure cette phase de poules avec la réception mardi soir de la Suède (20h45).

JA