RMC Sport

Grenier : "L’Euro, j’ai envie d’y croire"

Clément Grenier

Clément Grenier - AFP

Le milieu de terrain lyonnais Clément Grenier était l’invité du TP Show ce lundi au lendemain de l’éclatant succès lyonnais face à Guingamp (5-1). Heureux de retrouver la forme avec les Gones, il espère renouer avec l’équipe de France pour l’Euro 2016. Une récompense pour celui qui avait déclaré forfait à la dernière minute lors de la Coupe du monde 2014.

Clément Grenier, avec ce beau succès contre Guingamp, l’OL est à six points de la 2e de place de Monaco…

Oui, on est à la chasse. On grappille petit à petit des points. On va essayer d’aller les chercher même si ça ne sera pas simple. Il va falloir récupérer des points le plus rapidement possible en espérant qu’eux en perdent de leur côté. On chasse mais on est aussi chassé. On a un match important contre Rennes qui est un concurrent direct ce week-end (dimanche). Tout est possible dans ce championnat. On affronte Monaco à l’avant-dernière journée. Si on peut essayer de se rapprocher avant ce match qui pourrait être une petite finale, ça peut être intéressant.

Comment expliquez-vous ce regain de forme ?

Depuis janvier, on est sur une bonne dynamique. On a retrouvé un visage collectif. On était trop resté sur un plan individuel. Il y a une remise en cause de chacun. Il y a eu aussi un changement d’entraîneur à la trêve qui nous a permis de retrouver de la cohérence dans notre jeu même si le coach précédent (Hubert Fournier) était très bien.

« Je reviens de très loin »

Comment avez-vous vécu cette mauvaise période cet automne ?

On a eu une fin de première partie de saison très difficile. On a pris 1 point sur 18 possibles. C’était catastrophique. L’élimination en Ligue des champions nous a fait du mal. On est passé au travers lors des deux premiers matches. Il a fallu digérer et ça n’a pas été simple. Vous n’êtes pas encore au top sur un plan personnel.

Ne pensez-vous pas trop à l’équipe de France ?

Je suis concentré à 100% sur mon club. Je suis assez d’accord sur le fait que mes performances ne sont pas ouf. Je reviens de très loin donc j’arrive à relativiser. J’essaie d’être patient. Sur ces derniers matches, il me manque peut-être un but ou une passe décisive qui me permettrait de retrouver une confiance totale. Après un an et demi de galère, ce n’est jamais simple de revenir à son meilleur niveau. Je travaille au quotidien pour ça. Aujourd’hui je suis à 100% de mes capacités. Je sens que ça revient. Sinon oui, je me suis fixé comme objectif le championnat d’Europe parce que je suis passé tout près d’une Coupe du monde (il s’est blessé juste avant la Coupe du monde 2014, ndlr). J’ai envie de retrouver cette équipe de France et le maillot bleu. Ça passe par des bonnes prestations. Je ne perds pas de vue les objectifs collectifs en club mais j’ai envie d’y croire. Sinon je renonce et je ne suis plus un sportif de haut niveau.