RMC Sport

Justice: Cantona absent pour le procès avec Deschamps

Eric Cantona et Didier Deschamps étaient censés se retrouver ce vendredi à 13h30 devant la 17e chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Paris. Mais ils ont tous les deux décidé de ne pas se présenter et l'audience a de fortes chances d'être renvoyée pour cause de grève des avocats.

Ils ont choisi de déclarer forfait. Eric Cantona et Didier Deschamps ne se présenteront pas ce vendredi devant la 17e chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Paris. Ils étaient attendus à 13h30 à l’audience pour régler leur vieux contentieux. Le sélectionneur des Bleus accuse l'ancien attaquant de Manchester United de l'avoir diffamé en agitant la question sensible des origines pour expliquer les mises à l'écart de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa avant l'Euro 2016.

La tendance est toutefois à un renvoi du procès. Comme expliqué jeudi par RMC Sport, Me Carlo Alberto Brusa, avocat de Deschamps, et sa consœur, Me Céline Bekerman, ont déposé, en accord, une demande de renvoi en raison de la grève des avocats contre la réforme de leur régime autonome des retraites. Si cette demande est accordée, le procès pourrait être renvoyé en 2021.

Cantona poursuivi pour diffamation

La bataille judiciaire que se livrent Cantona et Deschamps prend ses sources en 2016. Dans un entretien accordé au quotidien britannique The Guardian, avant le coup d’envoi de l’Euro en France, Cantona avait attisé la polémique en s’en prenant à son ancien coéquipier chez les Bleus.

"Deschamps a un nom qui sonne bien français. C'est peut-être le seul en France à avoir un nom aussi français. Personne ne s'est jamais mélangé avec personne dans sa famille. Comme les Mormons en Amérique", avait-il lâché. Il avait également sous-entendu une discrimination raciale et non un choix sportif de la part de Deschamps pour expliquer les absences de Benzema et Ben Arfa à l’Euro.

"Une chose est sûre, Benzema et Hatem Ben Arfa, ce sont les deux meilleurs joueurs en France et ils ne joueront pas à l'Euro. Ce qui est certain également c'est que leurs origines sont nord-africaines. Donc oui, le débat est ouvert", avait-il déclaré. En réponse, Deschamps avait porté plainte contre Cantona, qui avait été mis en examen, un an plus tard, pour diffamation publique.

Sa. De.