RMC Sport

Larqué : "Varane a réussi le match parfait"

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - AFP

S’il a apprécié la prestation d’ensemble des Bleus face au Portugal ce samedi (2-1), tiré légèrement les oreilles de Paul Pogba et apprécié le bon match de Karim Benzema, Jean-Michel Larqué n’a pas caché son admiration pour la copie rendue par Raphaël Varane, impeccable et intraitable face à Cristiano Ronaldo.

« Ce sont des matches de préparation qui ont leur intérêt. On a vu des bonnes choses et des moins bonnes, estime le consultant foot de RMC Sport. Et puis il y a aussi le résultat. On sait que le sélectionneur n’aime pas perdre. Je pense qu’il a su transmettre cette grinta à ses joueurs. Aujourd’hui, cela a été très compliqué en seconde période. Battre l’Espagne, battre le Portugal, aller faire match nul en Serbie, même si ce ne sont que des matches amicaux, c’est plutôt bien et, en tout cas, ça permet de travailler sereinement.

Pogba ? On le connait. On a vu son talent. Incontestablement, ce garçon-là va devoir gommer certaines facilités. Il a besoin de dépouiller son jeu. Parfois, il en fait trop. Il aurait pu être plus sobre. Il a perdu un ballon important par mi-temps, et à chaque fois, cela a accouché d’une énorme occasion de but pour le Portugal. Ce sont des choses qu’il gomme. Antonio Conte ne les lui pardonnait pas. Allegri ne va pas les lui pardonner et il faut que Deschamps ne les lui pardonne pas. En parlant du milieu de terrain, il faut souligner le retour au plus niveau de Matuidi. Ce garçon-là a fait une saison précédente absolument magnifique. Après avoir été un peu en difficulté en début de saison, ça y est, il est reparti. Et Pogba ne pourra être bon que s’il a un Matuidi de ce niveau-là à ses côtés.

« Il faut que Benzema joue avant-centre »

Karim Benzema ne peut et ne doit pas jouer en équipe de France comme il joue au Real Madrid. En club, il décroche beaucoup plus et les deux flèches à côté de lui sont Ronaldo et Bale. En équipe de France, on ne les a pas ces flèches, ni dans le groupe, ni même en magasin. Il faut donc que Benzema joue avant-centre. Les anciens sélectionneurs n’ont pas assez insisté, je pense, sur le fait qu’il devait jouer en pointe. Et Didier Deschamps doit insister avec lui sur ce point.

Dans une carrière, il y a des moments-clés. Raphaël Varane était titulaire au Real Madrid et il s’est blessé. Pepe et Ramos ont pris le poste en défense centrale et ça a bien marché. Evidemment, derrière, Carlo Ancelotti a hésité à le remettre dans l’équipe. Mais à chaque fois qu’il doit faire appel à Raphaël, Ancelotti n’a aucun doute. Il sait qu’il a un titulaire en puissance et que Varane est du niveau des deux autres. On le voit, dans un match de ce niveau-là : il est parfait. Il réussit le match parfait. Au-delà de la relance, là où il nous bluffe, c’est sur l’aspect défensif. Il y a cette intervention délicate dans la surface sur Cristiano Ronaldo. Il est là, il ne panique pas et il lui prend le ballon dans les pieds. C’est un joueur très facile mais qu’on ne passe pas facilement. »

la rédaction