RMC Sport

Leboeuf : « Deschamps aime bien le mystère »

Franck Leboeuf

Franck Leboeuf - -

Frank Leboeuf, membre de la Dream Team RMC Sport, nous éclaire sur la personnalité de Didier Deschamps, qui sera l’invité de Jean-Jacques Bourdin mercredi à 8h35 sur RMC.

Frank Leboeuf, qui a notamment côtoyé Didier Deschamps lors de la Coupe du monde 1998, décrypte la personnalité du sélectionneur et ses probables intentions. Selon le membre de la Dream Team RMC Sport, le secret sera bien gardé : « Pour Deschamps, il faut garder le mystère parce qu’en fait, il aime bien ce mystère-là. En tout cas c’est quelqu’un de très gentil, de généreux, de bon. Un vrai plaisantin aussi. Très chambreur, très blagueur. C’est ce qu’il ne montre pas forcément dans sa vie publique ».

Frank Leboeuf est persuadé que la légitimité de Deschamps peut l’aider à assumer cette décision de maintenir le suspense quant à la composition de sa liste, élargie ou non à 30 joueurs. « Il a cet atout d’avoir été le capitaine de l’équipe de France championne du monde, plaide-t-il. Et puis sa carrière de footballeur a montré tout son sérieux. Il a un crédit énorme auprès de nous les consultants parce qu’on sait que c’est un énorme bosseur et auprès des Français. Il le met au service de cette équipe de France qui doit absolument le suivre parce que c’est un gagnant ».

Seulement 23 joueurs pour Leboeuf

S’il pense que Deschamps ne le fera pas, l’ancien joueur de Chelsea, lui, choisirait de clarifier les choses dès maintenant : « Si j’étais à la place de Didier je prendrais seulement les 23. Et j’appellerais les réservistes pour leur annoncer qu’en cas de défection, on fera appel à eux. Mais je pense que les faire venir avec les joueurs retenus pour le Mondial pour les faire partir au milieu de la nuit, je trouve ça assez cruel. J’ai cette expérience de 1998 qui a fait beaucoup de mal à ces joueurs. Cela nous avait aussi un petit peu touchés, on a quand même été champions du monde mais je pense à cet aspect humain qui est très cruel ».

A lire aussi : 

- Coupet : «Deschamps ? S'il appelle 30 joueurs c'est la guerre ! »

- EN IMAGES : Le onze ultime de Deschamps

- Fernandez : « Refuser le poste à Zidane a été la meilleure des choses »

- Le Riomètre du 14 avril

La rédaction