RMC Sport

Mbappé clame "l'amour de la France" de la banlieue

Dans un entretien accordé au magazine britannique Esquire avant l'Euro, l'attaquant du PSG et des Bleus, Kylian Mbappé, parle de son rapport à la France, lui l'enfant des banlieues.

Il est aujourd'hui une icône nationale, un joueur vedette de l'équipe de France, un champion du monde qui, à ce titre, a reçu en 2019 la légion d'honneur des mains du président Emmanuel Macron. Mais avant cela, avant la célébrité et la reconnaissance, Kylian Mbappé a été un enfant des banlieues, un enfant noir d'origine algérienne du côté de sa mère, camerounaise du côté de son père, et un enfant qui a toujours aimé la France, assure l'intéressé dans un entretien accordé au magazine britannique Esquire.

"Je me suis toujours senti français, explique l'attaquant du PSG et des Bleus. Je ne renonce pas à mes origines, parce qu'elles font partie de qui je suis, mais j'ai vécu toute ma vie en France, et à aucun moment on ne m'a fait sentir que je n'étais pas chez moi ici. (Dans les banlieues) nous avons l'amour de la France, parce que la France nous a donné et nous essayons de lui rendre."

Les violences policières? "J'ai mis du temps avant de commencer à en parler, parce que je n'étais pas prêt"

Sensible au monde qui l'entoure, mais généralement assez prudent dans sa communication "extra-sportive", Kylian Mbappé s'était tout de même exprimé sur l'épineux sujet des violences policières l'an dernier, après le passage à tabac du producteur Michel Zecler.

Il revient aujourd'hui sur cette prise de position. "J'ai mis du temps avant de commencer à en parler, parce que je n'étais pas prêt. J'avais beaucoup de choses à digérer: mon changement de statut, ma nouvelle vie. Mais je me suis toujours opposé à toutes les formes de violence", raconte-t-il, sans trop s'attarder.

C.C.