RMC Sport

Equipe de France: les champions du monde au complet (et presque sages) pour la Légion d'honneur

Avant de s'envoler pour la Turquie puis l'Andorre pour la suite des éliminatoires de l'Euro 2020 (samedi et mardi), les champions du monde 2018 de l'équipe de France ont été décorés de la Légion d'honneur à l'Elysée ce mardi. Tous étaient présents, même les non sélectionnés, pour écouter le discours du président Emmanuel Macron.

La Coupe du monde installée sur un pupitre, dans un silence absolu, les champions du monde étaient au premier rang pour écouter religieusement le discours d'Emmanuel Macron. Tous étaient présents, y compris Lucas Hernandez ou Benjamin Mendy, qui ont terminé leur saison blessés, pour recevoir la Légion d'honneur à l'Elysée ce mardi. 

-
- © ICON SPORT

Avant de prendre la direction de la Turquie samedi puis de l'Andorre mardi pour les éliminatoires de l'Euro 2020, Didier Deschamps et son staff, Kylian Mbappé, le capitaine Hugo Lloris, Paul Pogba, N'Golo Kanté et consorts ont pu entendre le chef de l'Etat faire le récit de la Coupe du monde match par match. Il avait auparavant souhaité bonne chance à l'équipe de France féminine pour le Mondial, qui débute vendredi (7 juin-7 juillet).

Kanté "idole malgré lui", Umtiti "casse la démarche"

"Vous avez été un capitaine exemplaire et avez su, plusieurs fois, sauver des parties par des parades décisives. Vous avez su aussi conduire ce collectif jusqu'au bout", a salué le président de la République au sujet d'Hugo Lloris, évoquant ensuite la demi-volée de Benjamin Pavard, "la manière la plus iconique de célébrer un but" de Samuel Umtiti avec son cassage de démarche, "le poumon de l'équipe" et une "idole malgré lui" N'Golo Kanté. Des mots pour chacun.

La blague de Rami qui fait rire Pogba

Parmi les images amusantes, les mots glissés (et qu'on aimerait connaître) par le très moustachu Adil Rami à Paul Pogba, au moment où Emmanuel Macron louait le "calme" du milieu de terrain... qui a bien ri, tandis que Didier Deschamps lâchait un regard un peu moqueur à propos du "rôle plus défensif" du joueur de Manchester United.

-
- © -

"Vous êtes la révélation de ce Mondial", un "diamant à peine découvert et déjà poli" devenu le plus jeune joueur depuis Pelé à marquer en finale de Coupe du monde... L'hommage à Kylian Mbappé était forcément un peu à part. "Une maturité qui ne correspond pas à votre âge", citant... Jean Cocteau à propos du génie qui n'a pas d'âge. Mélange des genres étonnant.

-
- © -

Un clin d'oeil pour Griezmann

Un peu moins d'un an après leur titre de champion du monde et cette finale remportée 4-2 face à la Croatie, les Bleus ont donc reçu Légion d’honneur. Sous le regard fier et ému de leur sélectionneur. Avec de jolis moments, comme ce clin d'oeil du président pour le chef d'orchestre Antoine Griezmann, le stress d'Ousmane Dembélé ou ce regard attendri du président pour N'Golo Kanté.

Ils font partie, comme leurs prédécesseurs de 1998, d'une "promotion spéciale" pour "services exceptionnels nettement caractérisés". Didier Deschamps, déjà décoré 20 ans plus tôt, passe du rang de chevalier à celui d'officier.

"Vous aurez à porter cette part d'exemplarité"

"Je vous ai entendu, Antoine Griezmann, après le match contre l'Argentine, lancer "Vive la République et vive la France!". Normalement, c'est un président de la République qui conclut ses discours ainsi (sourire). Vous m'avez rendu fier. [...] Merci, c'est la plus belle leçon d'éducation civique qu'on puisse livrer à la jeunesse." Avant de rappeler que cette Coupe du monde et cette décoration "vous obligent". "Vous aurez à porter cette part d'exemplarité qui va avec cette décoration", lâche-t-il alors. Le début du chemin. 

A.Bo