RMC Sport

Mondial U17: Mbuku et les Bleuets étrillent l’Australie en 8es

L’équipe de France des moins de 17 ans a largement dominé l’Australie (4-0) en huitième de finale de la Coupe du monde au Brésil dans la nuit de mercredi à jeudi. Auteur d’un triplé, le Rémois Nathanaël Mbuku a brillé et constituera un atout de poids contre l’Espagne en quarts.

Le sans-faute se poursuit pour les protégés de Jean-Claude Giuntini. Engagée au Mondial U17, l’équipe de France des moins de 17 ans s’y est brillamment qualifiée pour les quarts de finale du tournoi après sa victoire contre l’Australie (4-0) dans la nuit de mercredi à jeudi au Brésil.

"Nous avons réussi une très bonne entame d’un match que l’on a abordé avec beaucoup de calme et de discipline. Nous avons marqué tôt et, ensuite, les garçons ne sont pas tombés dans la tendance à forcer le jeu et à vouloir faire la différence tout seul, s’est félicité le sélectionneur tricolore après la rencontre. J’ai apprécié au contraire leur patience et leur volonté de garder l’animation collective, ce qui est très intéressant pour la suite."

Après le show du Marseillais Isaac Lihadji pendant les matchs de poules, le Rémois Nathanaël Mbuku a pris le relais contre la sélection océanienne. Après un premier but rapide pour lancer les Bleuets (1-0, 6e), le buteur champenois a profité de l’expulsion d’Anton Mlinaric pour faire craquer à nouveau la défense australienne dans le dernier quart d’heure. Sur deux belles passes décisives du Parisien Adil Aouchiche, Mbuku a signé un triplé (74e, puis 82e) pour tuer tout suspense. Le Monégasque, Enzo Millot a alourdi la marque dans le final (4-0, 87e). 

L’Espagne ne réussit pas aux jeunes Bleus

Un dernier but afin de faire le plein de confiance avant un choc contre l’Espagne en quarts de finale. Pas forcément brillants depuis le début de la compétition, les jeunes Espagnols ont fait preuve de solidité pour l’emporter face au Sénégal (2-1) en huitièmes de finale.

Portée par le duo Navarro-Moreno, la Rojita reste, au même titre que les Bleuets, l’un des favoris pour le titre au Brésil. "Nous allons maintenant travailler sur la récupération avant l’Espagne. On connaît leur palmarès dans les compétitions de jeunes, on a déjà joué cette génération, mais dans un autre contexte, a encore estimé Jean-Claude Giuntini. Ce sera un match engagé, que l’on va bien préparer."

L’équipe de France U17 tentera d’arracher sa place dans le dernier carré de ce Mondial lundi soir (20h30). Contrairement à l’Australie, rarement dangereuse, l’Espagne ne manque pas de qualités pour faire déjouer les Français. A eux de répondre présent et de "venger" les U19 et les Espoirs, battus par les Ibères en demi-finale de leurs tournois respectifs en 2019.

Jean-Guy Lebreton